[6J-LDC] Le 1er match de Tanguy Nianzou Kouassi en C1 à la loupe

Publié le

Le défenseur formé au Paris Saint-Germain, Tanguy Nianzou Kouassi (17 ans), a effectué sa première apparition en coupe d’Europe avec l’équipe première du club de la capitale à l’occasion de la 6e journée de la Ligue des Champions et de la victoire (5-0) face à Galatasaray, ce mercredi 12 décembre au Parc des Princes.

Lire aussi – [17J-L1] Le 1er match de Tanguy Nianzou Kouassi en L1 à la loupe

Statistiques

Ballons touchés : 53 (4% du PSG)

Passes réussies : 95% (41 sur 43)

Passe clé : 1

Tir tenté : 0

Dribble tenté : 0

Dribble subi : 1

Duels aériens : 67% (2 sur 3)

Tacles tentés : 75% (3 sur 4)

Dégagement : 0

Interceptions : 2

Faute commise : 1

Perte de balle : 1

Lire aussi – [17J-L1] Tanguy Nianzou Kouassi, 9ème plus jeune joueur de l’histoire du PSG

Revue de Presse

Le Parisien (6,5) : Pour son deuxième match en quatre jours avec les pros, le joueur de 17 ans n’a pas semblé perturbé par le fait de devenir le plus jeune joueur à évoluer en C1 avec Paris. D’ordinaire défenseur, il a été sobre et vigilant en veillant à ne pas prendre de risques au milieu. Remplacé par Verratti (76e).

L’Equipe (6) : Le jeune bizuth n’a pas montré d’appréhension pour ses débuts en C1 et même sa première titularisation avec Paris. De l’envergure dans son abattage malgré quelques approximations techniques sans conséquences. Remplacé par Verratti (76e) pour un galop de reprise.

Foot Mercato (6) : Pour sa première titularisation en Ligue des champions, le Titi parisien n’a pas semblé inhibé par l’événement. Positionné dans l’entrejeu, il a mis beaucoup d’impact dans les duels et récupéré quelques ballons. Très discipliné, l’habituel défenseur central a rendu une copie intéressante avec de la qualité dans les transmissions. Remplacé à la 76e par Verratti.

RMC Sport (6,5) : Une découverte européenne confortable. Pour sa première titularisation avec le PSG, le jeune défenseur central de formation a de nouveau évolué au milieu de terrain. Bousculé quatre jours auparavant pour sa première apparition dans un contexte peu facile, le numéro 35 a cette fois bénéficié de la faiblesse de l’équipe adverse. Il a joué sans risque, mais de façon appliquée. Il n’a d’ailleurs perdu presque aucun ballon. Applaudi par le public à sa sortie pour Marco Verratti (75e), qui égale le record de Paul Le Guen sur le nombre de matchs européens (57) disputés avec le PSG.

So Foot (6,5) : Thiago Silva, Diallo, Kimpembe, Kehrer… Le petit Nianzou le sait, le meilleur moyen pour lui de jouer, c’est encore de monter d’un cran et de faire du Marquinhos. Ce qu’il a plutôt bien fait, du haut de ses dix-sept piges. Il serait peut-être temps de rameuter Oscar Marbello et le stylo de Papin, que le gamin se décide à signer son contrat pro, non ?

Le Figaro (6,5) : Pas froid aux yeux. Déjà titulaire samedi dernier dans l’Hérault, le jeune (17 ans) titi parisien connaissait sa première titularisation en C1 mercredi. Et il n’a pas démérité. Loin s’en faut. De l’impact (2 interceptions), de la sérénité (3 petites pertes de balle). Une première, des promesses. Remplacé par Marco Verratti (75e), lancé dans le dernier quart d’heure pour retrouver le rythme après sa blessure.

Onze Mondial (7) : Pour son premier match en C1 sous le maillot parisien, le jeune joueur formé au club a été bon dans ses relances, anticipant pas mal de ballons sous les assauts turcs. Sa relation avec Paredes a été plus que positive.

Yahoo Sport (6) : Du haut de ses 17 ans, et pour son second match seulement avec l’équipe professionnelle du PSG, le jeune titi parisien était lancé dans un milieu de terrain renforcé en nombre pour l’occasion. Intéressant dans ses initiatives avec quelques passes verticales qui ont amené des décalages, notamment côté droit. Très sobre, il s’est contenté d’être un maillon dans la construction du jeu. Sa mission du soir n’en demandait pas plus. Remplacé par Verratti (75e).

Maxifoot (5,5) : Aligné au milieu de terrain, le jeune défenseur de formation a livré un match très sérieux. Il n’a pas pris trop de risques et il a joué juste. Cela méritait bien les applaudissements du Parc à sa sortie et une accolade avec son entraîneur. Remplacé à la 75e par Marco Verratti (non noté).

Homme du Match (5,5) : Première titularisation suite à la blessure de Gana Gueye, le jeune titi s’en sort très bien lors de ce match et doit désormais ce bon niveau entrevu. Remplacé par Verratti à la 76′.

Ultimo Diez (5) : On l’a découvert lors de la tournée de pré-saison et il revient en débutant directement dans le Onze à la surprise générale. Bienvenue dans la cour des grands Tanguy !

90min (6) : Pour une première en ​Ligue des Champions, c’était très intéressant. Kouassi a pris ses responsabilités sans se cacher derrière les autres cadres. Il a cherché le duel, trouvé des bons mouvements sans en faire trop. Prometteur. Marco Verrati (non noté) l’a suppléé pour garder le rythme tout en jouant simple.