[7J-L1] Der Zakarian : « Si c’est nous, on est dehors mais c’est Paris »

Publié le

Un fait de match a fait couler beaucoup d’encre après la rencontre. Le tacle de Presnel Kimpembe sur Irvin Cardona en toute fin de match (90’). Déjà averti d’un carton jaune, le défenseur international n’a pas écopé d’un deuxième avertissement sur cette action, ce qui lui aurait valu d’être logiquement expulsé par Jérémie Pignard, l’arbitre de la rencontre.

Une situation qui a fait bondir Michel Der Zakarian : « L’arbitre de touche est devant, il est comme moi, on est tous à cinq mètres de l’action avec le quatrième arbitre. Quand il tacle… je ne dis pas qu’il fait un attentat mais il prend la « godasse » de Cardona. Le bruit, tout le monde l’a entendu. Et l’arbitre de touche ne signale même pas faute ! Oui, il doit prendre un carton, minimum jaune. S’il prend jaune, il est dehors puisqu’il en a déjà pris un. Si c’est nous, on est dehors. Mais c’est Paris »

Si Irvin Cardona s’est bien relevé, le défenseur parisien lui est resté longuement au sol avant de se relever et s’énerver sur l’arbitre en lui bousculant le bras. Sans pour autant être sanctionné.

https://www.leparisien.fr/resizer/ib-6lE7w5XCP8oGINWRtxN0HeiY=/932x582/cloudfront-eu-central-1.images.arcpublishing.com/leparisien/2CMHNYMBRBA7NOQXRGS54W6BFA.jpg

Finalement rentré au vestiaire de lui-même, Presnel Kimpembe souffre d’une lésion musculaire et devrait manquer les deux prochains matches du Paris Saint-Germain face au Maccabi Haïfa puis Lyon. « Le PSG n’est pas favorisé par l’arbitrage, a réagi Christophe Galtier. L’arbitre a avec lui son assistant, qui est juste devant le ballon, et aussi la VAR qui le tient informé si besoin. Il y a un tacle engagé, mais sur le ballon. Je ne pense pas que le PSG soit arbitré de manière différente. Je n’ai jamais pensé que c’était le cas, même dans le passé, sans assistance vidéo. Il y a simplement une telle qualité que cela se joue parfois à quelques centimètres. »

Powered by Live Score & Live Score App