[7J-L1] Galtier : « On a été rapidement coupés en deux »

Publié le

Christophe Galtier, l’entraîneur du PSG, regrette que son équipe ne se soit pas montrée plus efficace, ce samedi face à Brest (1-0), notamment en seconde période.

« C’est un match avec deux périodes totalement différentes. La première dans laquelle on s’est créé beaucoup de situations très favorables. On a ouvert fort logiquement le score, on aurait pu aggraver et on aurait dû aggraver le score. Ce qu’on n’a pas fait. C’est aussi pour cette raison que j’avais opté pour maintenir dès le coup d’envoi notre trio offensif (Messi, Neymar, Mbappé) pour amener beaucoup de danger et faire en sorte qu’on puisse avoir des écarts de buts à la pause et avoir une meilleure gestion ensuite. »

« En deuxième période ça a été beaucoup plus difficile, contrasté par rapport à la première. On a été rapidement coupés en deux, on a fait beaucoup d’erreurs techniques, des erreurs devant, au milieu, même derrière, ce qui a donné beaucoup d’espoir à Brest puisqu’il n’y avait qu’un but d’écart. L’adversaire, quand il est à Paris et qu’il n’y a qu’un but d’écart, automatiquement, il y croit. On a manqué de mobilité, de mouvement, par fatigue ou par nervosité. Ça m’a imposé de faire des changements que j’aurais souhaité faire plus tôt, pour rééquilibrer l’équipe et protéger ceux qui enchaînent beaucoup. Je pense au secteur offensif et au milieu de terrain. Heureusement que Gigio (Donnarumma) nous fait l’arrêt décisif sur le penalty, Faute ou pas faute, je n’ai pas vu, mais l’arbitre a sifflé. Il (Donnarumma) nous permet de prendre les trois points dans un match où les deux périodes sont très différentes. »