[8F-CDF] Luis Enrique : « On a fait un match très complet »

Publié le

Les Parisiens de Luis Enrique se sont qualifiés pour les quarts de finale de la Coupe de France en disposant de Bretons retors (3-1). Une équipe qui a tapé dans l’œil de Luis Enrique, lequel les a amplement complimentés en conférence de presse après la rencontre, alors que des nouvelles définitives de la cheville gauche de Kylian Mbappé se font encore attendre.

Avez-vous des nouvelles de Kylian Mbappé ?

« Non… la vérité est que je n’ai aucune nouvelle. Les docteurs vont faire des examens demain, il a pris un grand coup à la cheville. Il a pu finir le match, donc je ne pense pas que ce sera très grave. Ce sont les nouvelles que j’ai. »

Est-ce que cette qualification vous a plu, ainsi que ce qu’a proposé votre équipe contre Brest ?

« La première chose est que je voudrais féliciter l’entraîneur de Brest et son équipe pour la façon dont ils ont joué contre nous ces deux matchs. On ne les jouera plus, c’est une bonne nouvelle ! Ils sont très forts dans les ballons aériens, sur les coups de pied arrêtés, dans le pressing… C’est un cocktail très dangereux. Je crois qu’on a fait un match très complet. On aurait pu aller à la mi-temps avec plus de deux buts d’avance, on aurait pu plier le match plusieurs fois et nous ne l’avons pas fait. »

La différence entre ce match et celui d’il y a dix jours, c’est que le quatrième but à 2-1 a été inscrit par le PSG…

« Chaque match va être différent. Notre attitude défensive s’est beaucoup améliorée, nous avons pressé mieux et plus. Nous avons encore marqué en pressant haut, nous avons été moins de fois dans ce repli défensif, et nous avons été inspirés dans la création offensive. Mais je le répète, Brest est l’une des meilleures équipes avec les meilleures dynamiques de jeu en France, si ce n’est en Europe. »

Le dernier but, très collectif, est-ce ce que vous voulez développer en termes de plan de jeu ?

« Il ne manquerait plus que j’ai la chance de choisir les types de buts ! (rires) Je les aime tous, n’importe quel type. Vous savez pourquoi on fait des buts en transition, en peu de touches de balle ? (il attend la réponse du journaliste) Parce que l’adversaire presse haut, laisse des espaces dans son dos, et on arrive à battre le pressing adverse et on arrive à marquer avec des attaquants rapides. Quand les adversaires s’enfermeront dans leur surface, on marquera plus de buts collectifs, comme celui-là. J’aime avoir le contrôle. Mais si l’adversaire presse haut et que nous arrivons à battre le pressing, il faut marquer. »

L’objectif, c’est que votre équipe maîtrise aussi bien ces phases de pressing comme de possession ?

« C’est ça, exactement. Je veux que mon équipe presse haut, et nous avons marqué dans ces situations, mais s’il faut défendre bas, alors défendons bas ! S’il faut marquer quand l’adversaire défend très bas, alors il faut plus élaborer. Dominer tous les registres, c’est ça être une équipe. Aucune équipe ne sait qu’attaquer ou que défendre. »

On a vu sur ces derniers matchs des actions collectives de grande qualité, est-ce ce que vous visez à reproduire de manière plus régulière, sur les saisons à venir ?

« Je ne devrais pas attendre la saison prochaine, non, c’est mon objectif depuis le premier jour : améliorer mes joueurs, et les coordonner de façon cohérente et efficace. En attaque et en défense. Car les matchs contre des bonnes équipes, ce n’est pas qu’attaquer, c’est aussi défendre. C’est cela l’objectif. Même si c’est impossible, on ne s’arrêtera pas d’essayer. »

Powered by Live Score & Live Score App