[Amical-Pros] Leonardo : « On ne veut pas entrer dans la psychose »

Publié le

Dans la foulée de la conférence de presse du technicien allemand en marge du succès face à Sochaux (1-0) en amical mercredi, le Brésilien s’est présenté, sans être annoncé, devant les journalistes. Une habitude chez Leonardo, qui vient deux ou trois par an à la rencontre des médias par surprise. Et cette fois-ci, le Parisien avait un message à véhiculer avant la C1.

«Je suis optimiste avec un groupe très engagé. On ne veut pas entrer dans la psychose. On a une équipe qui pourra être compétitive en quarts de finale de C1. (…) Comment le bilan peut être négatif ? On a gagné quatre titres, et on est en quarts de finale de C1. Et si on perd, on va mourir ?», a lancé le dirigeant du PSG, pour atténuer la pression par rapport à ce rendez-vous européen.

Le Brésilien distribue les tacles… S’il se veut optimiste, Leonardo a tout de même déploré la situation des clubs français, désavantagés sur la scène européenne par l’arrêt des compétitions dans l’Hexagone pendant 4 mois en raison de l’épidémie du coronavirus. Ainsi, le Francilien a estimé que «le contexte français n’aide pas le PSG à l’approche de la Ligue des Champions».

L’Auriverde a aussi taclé le président la FFF Noël Le Graët, qui a «programmé une finale de Coupe de France après 4 mois sans jouer, pour faire plaisir au président».

Enfin, Leonardo a fustigé «le manque de protection des arbitres sur Mbappé et Neymar», avant de juger «que la reprise de la Ligue 1 le même week-end que la finale de la C1 induit l’idée d’un échec européen des clubs français». Comme toujours avec Leonardo, cette intervention médiatique a été tranchante.