[Conf de Presse-Pros] Galtier : « Il n’y a aucun malaise » (Compte-Rendu)

Publié le

L’entraîneur du Paris Saint-Germain Christophe Galtier a répondu aux questions de PSG TV et des médias avant la rencontre de la 3e journée de Ligue 1 face à Lille, ce dimanche 21 août à 20h45 à la Decathlon Arena de Villeneuve-d’Ascq. LTDPSG vous relate l’intégralité de ses dires.

Penaltygate

« Il n’y a aucun malaise. C’est un épiphénomène. On s’est rapidement vu pour aplanir tout cela et se dire ce que l’on avait à dire entre nous. Je vous dis sincèrement que l’on a eu une très bonne semaine pour préparer le match face à Lille. Cet épiphénomène a disparu dès le lendemain du match. »

Hiérarchie tireurs penalty

« La hiérarchie est évolutive en fonction de qui est sur le terrain. Kylian tireur numéro sur ce match contre Montpellier. Neymar tireur numéro deux sur celui-là. Interprétation sur le deuxième penalty. Il ne s’est rien passé sur ce penalty, il y a eu une discussion et Neymar se sentait bien. »

Lille OSC

« Il y a eu un changement de coach cet été, cette équipe a une philosophie de jeu basée sur un pressing intense, ils veulent récupérer le ballon rapidement aussi. Il y a beaucoup de qualité offensive dans cette équipe, il faudra être juste dans nos sorties de balle. Il est réducteur de dire que c’est le premier test de la saison. Mais Lille est habitué aux rencontres à haute intensité, il faudra fournir peut-être plus d’intensité et d’effort. »

L’engagement

« C’est un sujet dont on parle beaucoup. Être suspendu pour un excès de contestation pénalise le joueur et l’équipe. Nous allons enchaîner tous les trois jours à partir du 28 août, il est important que les joueurs soient focalisés sur le jeu. L’intensité est indispensable, mais il faudra faire attention. Les joueurs me semblent être à l’écoute sur ce sujet, j’en parle à tous mes joueurs, on veut commencer un match à 11 et le finir à 11. Il faut avoir une maîtrise sur le comportement, et encore plus quand on a déjà été averti dans un match. »

Sur les cartons de Verratti et Vitinha

« Se faire suspendre pour une erreur stupide de contestation. L’intensité doit être là mais avec une maîtrise. J’en parle aux joueurs concernés. Marco il est comme ça, on ne va pas le changer mais il me semble à l’écoute. Mais on n’est pas à l’abri d’un débordement. Je dis à mes joueurs que l’o commence à onze et que l’on doit finir à onze. »

Duo Verratti & Vitinha

« Marco est un joueur expérimenté, il connaît le haut niveau. Il est très difficile à bloquer, il est intelligent dans son placement et il a beaucoup de qualité technique, avec une belle connexion avec les joueurs devant lui. Vitinha aime percuter, se projeter vers l’avant, il est plus jeune. Je travaille sur cette association, il y aura d’autres associations possibles, mais on ne peut pas avoir trop de profils similaires, et ce qui me semble primordial, c’est l’utilisation du ballon. »

Animation offensive

« Leo Messi et Neymar ont beaucoup joué ensemble durant la préparation parce que Kylian a été blessé et suspendu. Ce trio fonctionne, ils se recherchent beaucoup à l’entraînement. C’est un vrai trio d’attaquant, et il est toujours facile d’intégrer Kylian Mbappé dans une ligne d’attaque. »

Sur les tireurs de penalty

« Il peut y avoir Messi et Ramos aussi comme tireur. Il y a la préparation du match et ce qui est décidé doit être respecté. Après il y a la situation du match et c’est aux joueurs d’être intelligents en fonction de la situation de faire un cadeau à un partenaire ou de s’effacer pour lui donner de la confiance. »

Mercato

« Nous avons identifié les besoins par rapport au système de jeu et au calendrier très lourd qui nous attend. Nous voulons des joueurs qui seront une vraie valeur ajoutée. Il y a la réalité du marché, une réalité économique, tout n’est pas toujours simple. Notre jeu se base sur la récupération rapide, ce qui demande beaucoup de qualité physique, tout en ayant la qualité technique nécessaire, parce que nous jouons souvent contre des blocs bas. Il faut donc travailler en ce sens. »