[Conf de Presse-Pros] Galtier : « Je ne veux pas me fatiguer à répondre ou débattre sur tout ce qui se dit » (Compte-Rendu)

Publié le

Présent en conférence de presse ce jeudi, à deux jours de la réception de Nice en Ligue 1, Christophe Galtier a réagi aux propos de Julien Fournier dans l’After Foot, sur RMC. Mercredi, l’ancien directeur du football du Gym avait révélé que les raisons de sa discorde avec le technicien étaient des « choses graves ».

Sur l’état des troupes

« Marco Verratti est suspendu, il avait reçu un coup au mollet à Lyon, et il s’entraînera normalement à partir de demain. On a traité l’hématome, le staff a pu prendre son temps avec lui du fait de sa suspension. Leo Messi est de retour mais il sera à l’entraînement demain. Il a beaucoup voyagé, je veux lui laisser 48h de repos. Il va bien, est en forme et heureux, et marque ! Kylian Mbappé s’est entraîné normalement hier, mais il a fait de l’individuel en intérieur, il a enchaîné une grosse semaine avec le match à Lyon et les deux matches avec l’Équipe de France. On a coupé son entraînement collectif aujourd’hui mais il sera de retour avec le groupe demain. »

Sur le retour des Internationaux

« On est très concentrés sur ceux qui restent ici avec nous. On est très observateurs sur tous nos joueurs en sélection. j’ai vu beaucoup de matchs de nos joueurs. Il était important que les joueurs aient du temps de jeu par exemple nos Espagnols. On a pas de pépins majeurs sur les retours de sélection. »

Face à Nice, le match parfait ?

« Nice a eu un début de saison un peu contrarié. On a travaillé pendant 10 jours avec 5 joueurs. Il faut vite retrouver les automatismes. C’est le premier match d’une longue série. Il reste 13 matchs avant la coupure hivernale de la Coupe du monde. On se prépare à cela, on fait très attention sur un plan physique. »

La coupe du monde arrive vite

« On va jouer tous les trois jours, des matches décisifs. On fait attention au temps de récupération, on doit être concentrés sur la gestion de notre effectif et du calendrier. Il faut trouver des moments d’aération pour garder de la fraîcheur et de la lucidité. Mes joueurs reviennent les uns après les autres, on se doit de travailler sur le collectif, retrouver nos principes de jeu. C’est le premier match d’une longue série, nous avons 13 matches à jouer jusqu’à la Coupe du Monde, il faut toujours bien démarrer les séries, nous avons des échéances importantes qui nous attendent, avec le championnat et la Champions League. Mais surtout, tout le monde est revenu en forme.»

Après les médias du club, Galtier arrive maintenant pour la conférence de presse. Première question sur les déclarations de Julien Fournier

« Je ne suis pas surpris de la manière dont il s’est exprimé. Je ne veux pas me fatiguer et m’épuiser à répondre ou débattre sur tout ce qui se dit, parce que la fonction fait que automatiquement on créé un débat après l’autre. Sur la forme, je ne suis pas surpris connaissant le personnage. »

Sur Neymar et la cohabitation avec Mbappé

« Quand vous avez de tels objectifs, vous faites en sorte de réunir les conditions pour être performant. Vous parlez de cohabitation, moi, je suis très surpris de vous répéter toujours la même chose. Depuis que je suis arrivé, tous les jours qui passent, tout ce que je vis, ce sont des choses normales de la vie d’un vestiaire. Il n’y a rien qui m’a surpris, il n’y a rien qui m’interpelle: les joueurs ont envie de gagner ensemble et ils sont en compétition. Ce sont de grands champions avec de la compétitivité, de l’égo. On a un vestiaire très agréable. il y a un décalage entre ce que vous entendez, ce que vous pouvez percevoir, quelques déclarations. La réalité du vestiaire, c’est pas ça. On a un vestiaire qui vit bien ensemble. »

Sur le positionnement de Mbappé

« Oui, son analyse est juste. Il n’est pas dans la même configuration chez nous et en équipe nationale. C’est une discussion que j’ai eu lors de la préparation mais aussi avec le président et Luis Campos sur la structure de notre secteur offensif. On était tous convaincus qu’il fallait un quatrième joueur avec un profil différent. Ce 4e joueur n’est pas venu, c’est dommage mais c’est comme ça. Kylian a se joueur de référence en équipe de France. Nous on a une autre animation, d’autres profils mais qui sont aussi intéressants. La relation technique qu’il y a entre Ney, Leo et Kylian est différente de ce qui peut e passer en équipe nationale. »

Mbappé doit-il accepter d’avoir moins de libertés au PSG ?

« Je ne pense pas qu’il ait moins de liberté. Il est le point fixe en haut. Avec Giroud, il a quelqu’un qui lui ouvre d’autres espaces. Nous n’avons pas ce profil là de joueur mais il est tout aussi intelligent pour trouver d’autres déplacements avec Leo et Ney qui lui donnent le ballon dans son espace préférentiel. »

Sur le mercato

« On a été déçu de ne pas avoir ce défenseur central supplémentaire. On voit que l’absence de Kim fait bouger les lignes,e t là on rentre dans une longue série de matchs très intenses, on aurait aimé avoir ce joueur et aussi un attaquant avec un autre profil. C’est comme ça. Mais c’est très rare d’être très satisfait d’un mercato. Nous savons avec Luis que le président a fait le maximum pour qu’on puisse être satisfaits. »

« Nice, un club ou j’ai été très heureux »

« Nice connaît un début de saison contrarié, et c’est un match très important qui nous attend. Ils ont de bons joueurs, et ont bien recruté sur le plan offensif. Je suis toujours à distance les résultats de mes anciennes équipes, et Nice est un club où j’étais heureux. Lucien Favre est un entraîneur d’expérience, tout met un peu de temps à se mettre en place, mais ils ont une équipe et un entraîneur qui peut les conduire à un haut niveau. »

Messi reprendra l’entraînement demain avec le groupe

« Kylian s’est entraîné normalement hier, ce matin on a décidé de le gérer en travail spécifique à, l’intérieur. Demain, il sera à l’entraînement collectif. »

Comment être plus tueur ?

« Je ne sais pas si on peut parler de lucidité. Il y a eu des gardiens adverses qui ont été performants. Je veux rappeler aux joueurs que si on peut faire mal rapidement, leur faire mettre un genou à terre rapidement, deux genoux à terre, ce sera bénéfique sur l’enchaînement des matchs, la gestion de l’effectif, des temps de jeu. Là, avec l’enchaînement des matchs, il y a de la fatigue, ce qui génère des erreurs mais on a aussi eu beaucoup de situations favorables avec peu de réussites et de buts marqués ce qui génère de l’espoir pour l’adversaire mais aussi une débauche d’énergie pour assurer le score. »