[Conf de Presse-Pros] Herrera : « On doit jouer avec de la personnalité » (Compte-Rendu)

Publié le

Le PSG accueille Manchester City ce mardi lors de la deuxième journée des poules de la Ligue des champions (dès 21h sur RMC Sport 1). Auteur d’un sans-faute en Ligue 1, le club parisien espère lancer sa saison européenne face à l’équipe dirigée par Pep Guardiola. Plusieurs incertitudes pèsent sur la rencontre et notamment les participations de Marco Verratti et Lionel Messi à cette affiche. Voici la retranscription intégrale de la conférence de presse d’Ander Herrera.

Responsabilités

« Depuis que je suis arrivé, j’ai senti que ce club est spécial. On a aussi beaucoup d’exigence. On prend l’exigence positivement. On sait que tout le mode attend le mieux de nous mais on aime ça. »

Tests hebdomadaires

« Chaque match est un test pour nous. Toutes les équipes quand elles jouent contre nous, c’est le match de la saison. On doit accepter ça. On va jouer contre une équipe très forte. Tous les supporters rêvent de la Ligue des champions, mais on a un test chaque semaine. On doit jouer avec un bon état d’esprit. Essayer de gagner, de bien jouer. »

Manchester City

« Il y a dix ou douze équipes qui peuvent gagner la compétition. Manchester City, on a beaucoup de respect pour eux. C’est une équipe fantastique. Mais il y en a d’autres. Ce n’est pas un match définitif. C’est un adversaire très fort, mais on a le même respect pour toutes les équipes. Ils ont bien joué contre Chelsea mais c’est un match différent. On doit avoir de la personnalité quand on a le ballon. On connaît nos qualités. On sait qu’on peut être très dangereux s’ils laissent des espaces derrière. »

Progression

« Oui, l’équipe progresse. Il faut du temps pour travailler, prendre les consignes tactiques. Certains joueurs ont joué la finale de l’Euro et de la Copa America. On n’a pas eu beaucoup de temps pour travailler, mais on essaye d’être de mieux en mieux chaque jour. On doit être plus efficaces que la saison dernière contre eux. On a créé des occasions, on a touché la barre. C’est l’exemple qu’on doit prendre, en étant plus décisif et en marquant nos occasions. »

Adversaires

« On va affronter une bonne équipe, c’est un défi, comme à chaque match. C’est un défi important mais pas décisif parce qu’il y a aussi deux autres équipes dans le groupe. C’est un test, qui sera difficile. Comme à chaque match. Tous les adversaires jouent le match de leur vie contre nous. Ils donnent tout. On prend naturellement la pression. Dès mon arrivée, j’ai senti une pression très importante pour gagner la Ligue des champions. Comme nulle part ailleurs en Europe. Je ne trouve pas cette obligation justifiée car il y a dix ou douze équipes qui sont capables de la gagner. Mais j’aime bien cette pression. »

Mbappé & Neymar

« Dès que je suis arrivé au club, j’ai pu voir la complicité entre Ney et Kylian. On peut encore le voir. Ils rigolent, ils se chambrent. Dans le match, tout le monde veut marquer ou donner une passe décisive, ce sont des choses qui arrivent. Parfois les choses sont surdimensionnées, hors contexte. Il faut le prendre de façon amusante parce qu’on sait ce que représente ce club. »

Collectif

« J’essaie d’être toujours disponible quand le coach a besoin de moi. On a besoin d’un bloc fort derrière nos joueurs offensifs qui font la différence. On doit les aider pour ça. Je fais le travail avec plaisir. C’est un plaisir de jouer avec ces joueurs incroyables. »

C1

« Il y a dix ou douze équipes qui rêvent de gagner cette compétition. C’est la réalité. On doit respecter Bruges et Leipzig, qui veulent aussi se qualifier. Je connais très bien les attentes qui nous accompagnent, à cause de notre effectif et du dernier mercato. Mais il faut aussi se rendre à l’évidence, c’est une compétition très difficile. »