[Conf de Presse-Pros] Leonardo : « C’est un très bon match nul »

Publié le

Paris sera premier de son groupe ! Après un match complètement fou à Bernabeu, malgré deux buts de Benzema, les Parisiens sont parvenus en trois minutes à revenir dans la rencontre et assurer leur première place. Pour la plus grande satisfaction de Leonardo...

Le partage des points

« C’est un très bon match nul. C’est vrai qu’on n’a pas fait le meilleur match de la saison. On a gagné dans la souffrance. Ça, ça construit un groupe aussi. Il y a eu des moments vraiment compliqués. Quand le Real Madrid n’a pas bien joué, il a perdu 3-0 chez nous. Nous, on n’a pas bien joué et on a fait match nul. C’est aussi un signal. On a eu une réaction très importante après le 2-0. J’écoutais nos supporters, je ne les voyais pas. C’était bien. Ils étaient là sur le 2-2. Ça va nous donner beaucoup d’énergie positive. Il faut arrêter le négatif. Il y a toujours des choses positives. Aujourd’hui, le 2-2, c’est très important. (…) On ne s’attendait pas à la première place, honnêtement. Le bling-bling, ce ne sera pas comme ça. Ce sera dans la souffrance. On doit peut-être changer notre nature. »

La performance de Navas

« Navas nous a tenus dans le match. C’est une prestation incroyable. Il a une qualité, une sérénité… Il se sent vraiment bien dans l’équipe. Il a une importance, c’est une référence dans ce groupe. »

Le penalty et le carton rouge annulés

« L’image est claire. Je me suis promis de ne plus parler d’arbitre (rire). Au moment de la faute hypothétique d’Idrissa, l’arbitre n’est pas loin de l’action et il dit, on y va. Il a retenu qu’il n’y avait pas faute. Après, il y a le penalty. Peut-être qu’il n’y a pas carton rouge, mais il l’a donné. Le VAR l’a appelé et il a considéré que c’était une faute. Mais il avait jugé avant ce que n’était pas une faute. Le règlement dit qu’il a le droit de le faire si c’est une erreur grave. Honnêtement, on peut discuter, mais ce n’est pas une erreur grave. Il est revenu sur sa décision. L’action pouvait changer le match. (…) Je comprends (la colère des supporters). Mais je ne veux pas croire que c’est contre le PSG. Si on fait attention à toutes les choses qui se sont passées ces dernières années, on dit qu’on est en crédit. »

La nouvelle déclaration d’amour de Zidane pour Mbappé

« Il a dit ça ? Je n’ai pas vu (rire). La seule chose que je sais, c’est que Mbappé reste ici à 100%. Le reste, c’est le reste. On avance doucement mais on avance. »