[Conf de Presse-Pros] Leonardo : « Quitter le PSG, c’est devenu une culture pour les jeunes »

Publié le

Le Directeur Sportif du Paris Saint-Germain Leonardo a répondu aux questions des fans en direct sur PSG TV ce mardi matin, via le #AskLeo. Le Brésilien a évoqué sans détour la forme de l’équipe et les actualités autour du club de la capitale. Notamment celle du centre de Formation…

LTDPSG vous propose la retranscription intégrale de ses dires à propos de ce sujet qui fut bien évidemment le plus important nous concernant.

« Il n’y a pas besoin d’excuse ou de justification pour des choses que l’on ne fait pas… Mais il y a une règle qui permet aux autres clubs de venir prendre des joueurs que l’on forme. Nous sommes donc obligés de faire signer des contrats à des joueurs de 16 ans, mais ils ne peuvent pas être de plus de 3 ans. A 19 ans, ils se retrouvent libres. Vient l’heure du choix : soit ils veulent tout de suite jouer en pro dans ce cas ils partent, soit ils font preuve de patience car le niveau au PSG est plus élevé qu’ailleurs. Il s’agit de deux choix très éloignés l’un de l’autre. Honnêtement, c’est un problème. Ce n’est pas pour nous défendre, car on rate très certainement des choses aussi. Le jeune joueur français est différent des jeunes des autres club du Big-5. Lui il est déjà prêt dans sa tête pour partir jouer ailleurs. C’est devenu une culture. Moi quand je jouais au PSG en 1996, nous avions Nicolas Anelka un jour, puis deux jours après il n’était plus là… C’était le premier à partir comme ça, il y a 24 ans, ça ne date donc pas d’aujourd’hui. Il était parti libre à Arsenal, alors que personne ne le savait, car le règlement favorisait cela. Il faudrait un règlement général valable pour chaque pays car les clubs français ne peuvent pas lutter avec les autres clubs européens (contrats, commissions agents). Il faut également que l’on favorise la proximité des pros jusqu’à l’équipe des benjamins. On a encore beaucoup de choses à faire pour développer le centre de Formation. Le nouveau centre d’entraînement va nous donner la réelle opportunité de mettre en place une nouvelle méthodologie et une nouvelle organisation. Il faut donner au club la vraie « fabrique » soit de joueurs, soit de matches. On aura quelque chose de nouveau, au niveau des plus grandes équipes. Toutes les équipes y seront réunies, ainsi que les équipes administratives. On va facilité la proximité, par la communication et la transmission du savoir. Le centre d’entraînement actuel pour les jeunes est le même lorsque je jouais au PSG, il n’est donc plus adapté à la réalité d’aujourd’hui. Cet outil nous donnera des idées pour le futur et permettra de garder les jeunes plus facilement. Il faut encore attendre deux à trois ans pour utiliser cette nouvelle « fabrique ».

« Il y a beaucoup de critiques sur l’utilisation des jeunes du club. Pourtant, il y a déjà Pembélé, Fadiga et Ruiz-Atil qui sont là. Des joueurs comme Michut, Bitshiabu et Simons, ou encore d’autres sont là aussi. Le club a vraiment la capacité de produire de bons joueurs. La question est comment les utiliser ? Cette étape d’intégration est importante. Il faut donc leur donner du temps de jeu tout en facilitant leur adaptation. Ils ont quand même beaucoup joué, notamment Kays Ruiz-Atil. Neuf joueurs du centre de Formation ont eu l’opportunité de jouer un match amical au Parc des Princes. Une belle opportunité pour eux. On cherche toujours de créer des opportunités pour qu’ils jouent. Malheureusement, cette année l’UEFA Youth League est reportée. C’est dommage car cette compétition est d’un très bon niveau. On regarde le championnat U19 et la Gambardella. Il faut que le club compacte le passage entre les U19 et l’équipe professionnelle. Il y a déjà eu des réussites comme Dagba, Kimpembe ou Rabiot. Il y a eu aussi Areola, Diaby, Nsoki… La plupart était là il y a encore 3 ans. La Formation est donc bonne au PSG, elle est la meilleure de France. Ce n’est pas nous qui le disons, puisque nous avons été élus meilleur centre de Formation deux ans de suite. Jamais ce n’était arrivé par le passé… »