[Conf’ de Presse-Pros] Marco Verratti : « Faire un pas en avant avec cette équipe »

Publié le

A la veille de la réception de Toulouse pour la troisième journée de Ligue 1, Marco Verratti s’est présenté avant Thomas Tuchel devant les médias ce samedi à 13h. Présent, LTDPSG vous relate les dires du milieu international italien.

Rôle dans l’équipe

« J’en ai toujours eu, c’est normal dans une équipe qui a de l’ambition. Je me sens important pour l’équipe et je veux encore l’aider davantage pour faire un pas en avant en Ligue des champions. »

Neymar

« Ce sont des choses particulières, je n’aime pas mettre la pression, dire des choses à ce sujet. Si il a quelque chose à dire, il peut venir me voir, ce n’est pas à moi d’aller le voir pour ça. Bien sûr que j’espère qu’il va rester, il nous a manqué dans les matchs décisifs ces deux dernières saisons, or on voit que Cristiano Ronaldo ou Messi peuvent faire changer des matchs clés. Lui aussi. Mais ce sont des choses entre lui et le club. On saura le 2 septembre s’il reste avec nous ou pas. »

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 24082019-IMGL4982-1024x683.jpg.

Défaite à Rennes

« On n’aime pas perdre, mais si on arrive pas à faire un match complet contre une bonne équipe, ça peut vite tourner au désastre. Dans le foot il faut un équilibre. Après à Rennes ça a toujours été difficile, et puis c’est le début de la saison, personne n’est encore à 100%. Ce sont des matchs qui nous font comprendre qu’il faut être au même niveau physique durant toute la partie. »

Idrissa Gueye

« Avant Rennes il avait fait trois entraînement avec nous, maintenant on va voir ce que le coach décide. En Italie je joue parfois plus haut, parfois je joue plus comme numéro 6, moi je n’ai pas de préférence, je ferai ce que le coach me demande. »

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 24082019-IMGL4973-1024x683.jpg.

Animation du jeu

« On a joué contre des équipes très basses, c’est difficile de trouver les latéraux en profondeur… Quand l’adversaire joue à 6 derrière c’est plus difficile, c’est pour cela qu’il faut vite marquer en premier, pour pousser l’équipe en fasse à sortir, à se découvrir. Jouer contre une formation en 6-3-1, ce n’est pas toujours simple. Ce n’est pas un problème de couloirs. »

Prolongation de contrat

« Je ne sais pas, il me reste trois ans de contrat, ça va dépendre du club, mais ce n’est pas très important en ce moment. Comme on l’a toujours fait, s’ils souhaitent que je reste ici, ce ne sera pas un problème pour trouver un accord. Comme je l’ai dit, j’ai envie de faire un pas en avant avec cette équipe. On est parti de zéro ici, on est toujours dans la conquête de l’Europe. »

Condition physique

« La saison dernière tous mes problèmes étaient liés à ma pubalgie, je ne pouvais jamais couper assez longtemps pour me soigner à fond. Mais là je me sens vraiment bien, c’est important. »