[Conf de Presse-Pros] Marquinhos : « Pas de vengeance, chaque match a son histoire »

Publié le

A la veille du quart de finale de Ligue des champions entre le Bayern et le PSG, le capitaine des Rouge & Bleu Marquinhos s’est présenté face à aux médias. LTDPSG vous propose la retranscription intégrale de ses dires.

Etat d’esprit

« L’état d’esprit est le meilleur possible, c’est le bon moment. Quand les grands matchs arrivent on est toujours très motivés. On a encore un jour pour se préparer et bien analyser cette équipe adverse. Il faudra faire un très grand match pour repartir d’ici avec un bon résultat. Il n’y a pas de vengeance par rapport à la saison dernière, c’est un autre contexte, chaque match a son histoire, après si certains veulent se servir de ça pour se motiver, pourquoi pas. »

Finale 2020

« Les finales se jouent sur des petits détails, tu dois marquer le peu d’occasions que tu as, demain ça sera pareil. Eux aussi savent qu’ils devront concrétiser leurs occasions. Tout le monde est conscient que demain ça se jouera sur des détails. »

Attitude de Neymar

« Ney je le connais depuis des années, on sait que c’est un joueur très compétiteur, si on regarde bien l’action il a reçu une faute, il est venu chercher le ballon, il a mis beaucoup d’engagement… C’est un grand joueur, il est très motivé, ce qui s’est passé, s’est passé. Demain on a besoin de grands joueurs pour faire un grand match, on ne va pas refaire l’histoire, demain c’est la Ligue des champions, on apprend de nos erreurs et on pense à ce qu’on doit faire demain. »

Individualités parisiennes

« J’ai toujours préféré parler du collectif, surtout avant ce genre de matchs. Quand on voit notre performance à Barcelone, le collectif était vraiment costaud, on l’a vu avant les individualités. Si tout le monde joue son rôle sur le terrain avec le bon état d’esprit, les individualités s’en sortiront ensuite. Je préfère mettre l’équipe en avant, on ne peut pas toujours parler des cas particuliers. »

Etat physique

« Je pense que l’équipe est bien, on a eu beaucoup de matchs avec les sélections et tout mais ce n’est pas quelque chose de négatif. On n’est pas là pour dire on est fatigués, on a un grand staff qui nous aide. Quand le joueur rentre sur le terrain, même s’il est un peu fatigué il se donnera à fond et laissera tout. Il faut juste savoir le dire quand on n’en peut plus, il y a d’autres joueurs qui peuvent entrer et qui sont frais. Et surtout toutes les équipes ont joué beaucoup de match, le problème est pour tout le monde. Là on a perdu des joueurs aussi à cause du Covid, c’est une situation différente de l’ordinaire, il faut savoir s’adapter. »