[Conf de Presse-Pros] Navas : « Nous sommes tranquilles, personne ne parle de revanche »

Publié le

Le gardien de but du Paris Saint-Germain Keylor Navas s’est présenté en conférence de presse et a répondu aux questions des médias à la veille du Trophée des Champions face à Marseille, ce mercredi 13 janvier à 21h au Stade Bollaert-Delelis de Lens. LTDPSG vous propose la retranscription intégrale de ses dires.

PSG-OM

« Chaque rencontre est un nouveau match. C’est une finale, on veut la gagner. Pour nous, le plus important est de quitter le terrain après avoir tout donner. On sait que Marseille est un adversaire compliqué à affronter, et on veut réunir toutes les conditions pour gagner. Nous sommes confiants. »

Etat d’esprit

« Nous sommes tranquilles, positifs, confiants dans notre travail. Dans le vestiaire, personne ne parle de revanche. On a une finale que l’on veut gagner à disputer. C’est la seule chose qui compte actuellement. Lors du match aller, je pense qu’il y a des choses qui se sont passées et qui ne doivent pas arriver dans le football. Nous devons apprendre de nos erreurs et avoir la mentalité pour gagner le match. Nous sommes prêts. Notre état d’esprit est de gagner en jouant au football. »

Mauricio Pochettino

« Chaque entraîneur possède un style différent. Nous nous adaptons actuellement à sa façon de jouer. Il veut que l’équipe joue de manière organisée, avec des mouvements particuliers. C’est ce que l’on travaille en ce moment. »

Rôle de leader

« Je me sens très heureux et responsable. J’ai toujours envie de mettre mes connaissances et mon expérience au service de mes coéquipiers pour essayer d’aider, avec humilité. Mais je veux toujours gagner et c’est quelque-chose que j’essaie de diffuser auprès de tous les autres joueurs. Il y a un titre en jeu, c’est important pour chacun d’entre nous. J’espère qu’on pourra ajouter ce titre à notre palmarès. Ce sera compliqué mais on veut vraiment gagner. »

Covid-19

« On est tous conscients de la situation. Pendant le confinement, on a eu une baisse salariale, c’était important surtout qu’on ne jouait pas à ce moment-là. Aujourd’hui, on ne sait pas ce qui va se passer. On gagne notre salaire au quotidien, on le mérite. Pour l’instant, on ne nous a rien demandé donc je ne veux pas en dire trop à ce sujet. »

Défaite au Parc

«Il s’est passé certaines choses pendant ce match, des choses qui ne devraient pas arriver dans un match de football. L’équipe est prête à se battre. Vous apprenez toujours de vos erreurs. Notre mentalité ? Essayer de gagner ce match en jouant au football et en étant meilleur que l’adversaire. C’est ce qu’on veut tous. Quelques fois, les matches se passent comme ça… Mais en tant que professionnel, on doit savoir ce qu’on fait bien et pas bien.»

Baisse des salaires

«On est bien conscient de la situation liée à la pandémie, on avait déjà eu une réduction salariale pendant le confinement. A ce moment-là, les compétitions s’étaient arrêtées et c’était nécessaire. On ne sait pas ce qui va se passer et la compétition est toujours en cours. On mérite notre salaire tous les jours et on ne nous a encore rien demandé, donc je ne peux pas avoir un avis sur le sujet.»

Neymar

«C’est un grand professionnel. Il a été blessé mais il essaie de récupérer à 100% pour jouer parce que c’est ce qu’il aime, jouer. On a évidemment envie qu’il soit sur le terrain mais c’est au staff de décider. Je l’ai vu travailler. Il travaille très bien. C’est une grande joie pour moi de l’avoir vu sur le terrain.»

Son apport positif

«Tous les joueurs du groupe ont tous la capacité d’apporter et de jouer à tous les matches. J’essaie de donner le meilleur de moi-même sur et en dehors du terrain, quand je joue et toute la semaine, c’est un travail de tous les instants pour aider les coéquipiers. A titre personnel, ça me plaît de savoir que je peux m’améliorer tous les jours, de déployer tous les efforts pour être au meilleur niveau. Ça me rend heureux et ça me motive pour continuer à travailler comme je l’ai toujours fait.»

Condition physique

«On n’a pas eu de pause entre la saison dernière et l’exercice en cours. Et sans pause, on ne peut pas préparer la saison suivante de la même façon. Ça a été un peu difficile pour nous et cette trêve a surtout permis d’apaiser les esprits, de partager des moments en famille et de recharger les batteries. C’était bien d’être dans une ambiance différente afin de revenir avec un état d’esprit différent, un esprit plus frais, afin de commencer cette année de la meilleure façon possible.»