[Conf de Presse-Pros] Pochettino : « Après une frappe, on a vu que Leo se touchait le genou… » (Compte-Rendu)

Publié le

48h après la victoire à l’arrachée face à Lyon et le psychodrame de la sortie de Messi, Mauricio Pochettino a pris la parole à la veille du déplacement à Metz. LTDPSG vous propose la retranscription intégrale de ses dires.

Point médical

  • Mauvaise nouvelle pour les habitués du Stade Saint-Symphorien. A la veille de la réception du Paris Saint-Germain pour le compte de la 7e journée de Ligue 1, les amoureux du FC Metz n’auront pas l’opportunité d’apercevoir Lionel Messi (34 ans, 2 matchs en L1 cette saison). En effet, l’attaquant argentin, qui a reçu un coup sur son genou gauche, a passé une IRM qui confirme « les signes de contusion osseuse ». Un nouveau point sera effectué dans 48 heures pour La Pulga, qui rejoint Sergio Ramos, Juan Bernat ou encore Marco Verratti à l’infirmerie.
  • Marco Verratti a repris la course aujourd’hui.
  • Sergio Ramos poursuit sa préparation individuelle sur le terrain.
  • Ismael Gharbi est en préparation individuelle.

PSG vs OL

« Nous sommes très content avec tout l’effectif, tous les joueurs », a lâché Pochettino, en français, avant de se rendre compte qu’il était en direct et qui est ensuite passé à l’anglais. « Nous avons bien joué face à une belle équipe de Lyon. Les joueurs étaient contents de voir les situations et les choses qu’on a amélioré depuis les sorties précédentes. »

Blessure de Messi

« Le club a déjà communiqué par rapport au cas de Leo et c’est clair. Pour expliquer ce qui s’est passé pendant le match, on regarde les joueurs et on a vu qu’il vérifiait son genou. Après une frappe on a vu qu’il se touchait le genou. Quand on a vu ça, on a pris une décision. On était content de sa performance. Je suis content de son engagement et de sa performance. Il n’a pas marqué mais il a été très bien. »

Polémique autour de Messi

« Je comprends la situation et je l’accepte comme elle est. La priorité c’est toujours les joueurs et leur bien-être et on pensait que la meilleure décision pour lui c’était de le sortir, mais bien sûr, tous les grands champions veulent être sur le terrain tout le temps. »

Gestion du calendrier

« Nous avons un plan pour le mois jusqu’à la trêve internationale. Le plus important c’est toujours le prochain match, mais la priorité c’est les joueurs et leur bien-être, c’est au-dessus des résultats. On veut toujours gagner le prochain match (Metz) et rester en tête du championnat. »

Intégration de Mbappé

« J’aime bien la question parce qu’elle nous permet de développer et parler de football. On doit créer ces connexions à l’entraînement avec le temps, pas juste en match. On a joué en 4-2-3-1 face à Lyon, ce qui n’est pas pareil que ce qu’on a fait avant et c’est pour ça que j’étais content de la performance de l’équipe. On était aussi bien organisé en défense et on a récupéré le ballon haut. Leo, Neymar, et Di Maria se connaissent bien, il y a des affinités déjà créées. Et maintenant il faut intégrer Kylian et ça peut prendre un peu de temps. »

Georginio Wijnaldum

« Gini est arrivé ici sans trop de pré saison et il a besoin d’un peu de temps. La présaison c’est aussi important pour installer sa famille, les enfants… Ces choses ont un impact. Mais il faut être patient avec les nouveaux joueurs et les aider à bien s’installer avec leur famille. »

Rôles des latéraux

« Ca dépend plutôt de l’état de forme des uns et des autres. Mais nous devons trouver un équilibre. Nuno est arrivé à la dernière minutes et on ne l’a pas beaucoup entraîné. Ca dépendra aussi du type de connexion avec les joueurs offensifs et du type d’animation qu’on veut, mais à l’avenir on veut des joueurs avec des qualités offensives sur les côtés. »

Place des Titis

« Ce n’est pas facile pour les jeunes de ce faire une place dans notre effectif. Mais on préfère faire monter des joueurs de chez nous plutôt que les faire venir de l’extérieur. Mais cela nécessite un peu de temps. Notre objectif, c’est de gagner les plus grandes compétitions, notamment la Ligue des champions, avec un noyau de joueurs formés aux clubs. Mais cela va prendre quelques années. »