[Conf’ de Presse-Pros] Thomas Tuchel : « Alphonse Areola jouera contre Metz »

Publié le

A la veille du déplacement du PSG sur la pelouse du FC Metz, en ouverture de la quatrième journée de Ligue 1, Thomas Tuchel (qui fête ses 46 ans ce jour) a répondu aux questions des journalistes.

Il est notamment revenu sur le dossier Neymar, mais n’a étonnement pas été abordé sur le départ soudain vers l’AS Monaco du Titi d’or 2018 Arthur Zagre, que lui-même a confirmé sur PSG TV juste avant de se présenter face aux journalistes.

Présent en salle de conférence, LTDPSG vous propose la retranscription des dires du technicien allemand.

Etat des troupes

« Six joueurs sont blessés et Neymar n’est pas avec le groupe parce que la situation est la même que contre Toulouse, rien n’a changé. »

Match avant la trêve internationale

« C’est à nous de trouver la solution, on est là pour nous et pas pour l’équipe nationale. »

Etat d’esprit

« Je peux seulement dire que je suis calme et tranquille. La situation dans le monde du football est folle. Ce n’est pas le moment de perdre la tête, c’est comme ça, tout peut venir. Peut-être que rien ne va changer, le plus important est de rester concentré. Je suis seulement le coach. »

Keylor Navas au PSG

« Non, je ne peux pas confirmer ça. Alphonse va jouer à Metz. »

Neymar au FC Barcelone

« Vous pensez qu’on a fait une deadline ? C’est un peu tard pour une deadline maintenant. Qu’est-ce que je peux dire ? Je peux donner mon opinion, tout le monde la connaît. Ce n’est pas le coach qui décide de tout dans une situation comme celle-là, dans un grand club avec un grand joueur. C’est une situation entre beaucoup de parties. Le premier objectif est d’arriver au 2 septembre et d’ensuite réfléchir à la composition de cette équipe. C’est la réalité. »

Blessures multiples

« Je ne pense pas que l’intensité de la pré-saison est dangereuse. Dans des clubs qui jouent plusieurs compétitions, tout le monde fait une préparation. La Copa America est arrivée tard. Il y a beaucoup de joueurs blessés dans les grands clubs européens, ça ne va pas s’arrêter. Il y a beaucoup de raisons (aux blessures). C’est difficile. En Italie, ils peuvent prendre 20 joueurs pour un match. Moi je peux prendre six joueurs sur le banc et faire trois changements. C’est vraiment compliqué. Les joueurs prennent des risques. »

Jesé

« Il est avec nous, il était très bien durant la préparation. C’est un super professionnel, il a joué des matchs amicaux, il connaît ce que l’on veut. Il s’est entraîné aujourd’hui, on décidera demain. »

Ousmane Dembélé

« Qui a dit ça ? La presse espagnole ? OK… Je connais Ousmane, mais je ne parle pas des joueurs des autres clubs. Il a un contrat avec Barcelone, je ne parlerai pas d’Ousmane. »