[Conf de Presse-Pros] Thomas Tuchel : « L’effectif est moins fort, c’est sûr, c’est la réalité »

Publié le

LTDPSG vous propose la retranscription intégrale de la conférence de presse de Thomas Tuchel qui s’est déroulée ce jeudi 1er octobre à 12h40, depuis le centre d’entraînement Ooredoo.

Etat des troupes

« Tout le monde, hormis les suspendus, est prêt. L’équipe s’est très bien entraînée. »

Neymar

« On ne va pas faire de lui un 6 ou 8, il va rester un 10. Je voulais absolument essayer au moins de fois de jouer en 4-1-4-1. On a essayé quelques chose. Il en a trop fait défensivement. Ce n’était pas assez clair et c’est de ma responsabilité parce qu’on n’a pas eu le temps de trop travailler à l’entraînement. Il est super fiable partout. C’est un bon défenseur qu’il joue comme attaquant ou comme numéro 10. Neymar et Gueye ont fait tous les entraînements avec le groupe. Ils sont prêts, se sentent bien. Il n’y a aucun problème avec les deux. »

Efficacité

« Mes joueurs ont une grande confiance, sont mentalement prêts pour marquer. Lors des derniers matches, on s’est créé beaucoup d’occasions. Pour moi, être capables de s’en procurer est la meilleure chose. Il y a encore quelques détails à régler dans la surface, mais nous nous sommes créés beaucoup d’occasions nettes lors des dernières rencontres. Il n’est pas nécessaire de s’améliorer techniquement, mais il y a peut-être eu de la fatigue mentale ou physique. L’équipe a disputé la Champions League, et n’a pas eu de préparation. On doit peut-être accepter qu’être concentré pendant tout un match était compliqué. On a travaillé certains détails, mais si nous continuons à nous créer des occasions, je serais heureux. »

Semaine internationale

« C’est clair qu’il y a toujours un risque. On est dans une situation où les clubs vont souffrir. Ils ont la possibilité de perdre des joueurs sans avoir la possibilité d’agir. Nous sommes donc inquiets. Beaucoup de nos joueurs sont immunisés au COVID-19, ce qui nous donne une sorte d’avantage. Mais je suis aussi inquiet car certains vont peut-être jouer trois fois, ce qui serait trop. J’espère que tout le monde va revenir sans blessure. »

Recrutement

« Peut-on revenir en finale de la Ligue des champions avec cet effectif ? C’est du sport, tout est possible. On sait bien que pour faire la même chose, il faut aussi avoir de la chance, sans blessure. Si on reste avec ce groupe, on ne peut pas demander la même chose. Liverpool n’était pas au Final 8 et ont acheté Thiago et Diogo Jota, Manchester City a acheté des défenseurs et ont perdu en quarts de finale, l’Atlético a recruté Luis Suarez ? L’Inter n’était pas au Portugal et a deux équipes capables de joueur la Ligue des champions; ce sont des équipe avec qui nous devront lutter. Ce sera plus difficile que l’année dernière si on reste comme ça. »

Verdict de la LFP

« J’étais très heureux, On cumule déjà 14 matchs de suspension sur ce match conte Marseille. On a eu peur de devoir joueur sans Neymar pendant quelques semaines. Je me sens très heureux. »

Mercato

« Aujourd’hui, c’est la réalité. Je ne sais pas si on va recruter d’autres joueurs. Si ça reste comme ça, ce n’est pas impossible. Mais on ne va jamais arrêter de pousser des joueurs avec qui on travaille, on ne vas jamais arrêter de leur donner confiance. On ne va jamais accepter de ne pas gagner. C’est la réalité que nous avons un effectif réduit avec des joueurs qui sont souvent avec leur équipe nationale, sans préparation, avec le coronavirus. On va payer le prix en octobre, novembre, décembre, janvier. »

Qualité de l’effectif

« Un effectif moins fort que l’année dernière ? Oui, c’est sûr, c’est la réalité. Ça ne veut pas dire qu’on ne va plus gagner. On va se confronter avec la réalité qu’on a perdu des gars. On ne peut pas demander la même chose avec un effectif réduit parce qu’on doit combattre avec Liverpool, Man City, Atlético et Inter qui sont très forts sur le mercato. Le club sait quel profil on a besoin. Maintenant, on doit attendre. »

Joueurs en fin de contrat

« Je ne sais pas quelle est la situation pour la prolongation d’Angel (en fin de contrat l’été prochain). On perd trop de joueurs sans indemnité. Ça a commencé avec Rabiot, un grand joueur qui est parti libre, ça a continué cette saison et ça peut continuer l’été prochain avec Draxler, Di Maria, Bernat. C’est trop et c’est le pire pour chaque club de ne pas avoir d’argent pour réinvestir. C’est trop pour un club comme le PSG. »

Centre de Formation

« Si c’est la situation après le 5 octobre, je travaillerais chaque jour avec des jeunes joueurs. On doit attendre. Ces jeunes doivent mériter, on ne leur fait pas un cadeau, c’est le PSG. Tout le monde demande qu’on gagne. C’est plus difficile pour un joueur jeune même s’ils ont accepté de manière exceptionnelle dans le groupe. »