[Conf de Presse-Pros] Thomas Tuchel : « Nous nous projetons pas encore sur Dortmund »

Publié le

Après sa qualification pour la finale de la Coupe de la Ligue, le PSG retrouve la Ligue 1 dimanche soir avec un déplacement à Lille (21h). Thomas Tuchel s’est présenté ce jour face à la presse. Retranscription intégrale.

Etat des troupes

« Marquinhos, Bernat et Kehrer sont blessés et absents pour le déplacement à Lille. Thilo va mieux mais n’est pas encore opérationnel. »

LOSC

« On a fait un bon entraînement. C’était bien et nécessaire pour le match de demain. On attend un adversaire avec beaucoup de qualités. Il faut être attentif. C’est un grand défi. »

Défaite à Lille (5-1) l’an passé

« Pour moi il n’y avait pas carton rouge pour Bernat. Ce n’était pas le bon moment. Cela n’a aucun impact sur le match de demain. »

Keylor Navas

« Il a une personnalité dans le groupe, il a de l’expérience. Il est gardien, le poste le plus difficile dans le foot. Il est super cool, tranquille. Toujours positif. »

Mercato hivernal

« Ce n’est pas décidé pour Layvin (Kurzawa). Les choses ne sont pas claires. On a décidé qu’il ne sera pas dans le groupe pour demain. C’est un peu la même chose pour Edi. La situation avec Edi (Cavani) et l’autre club (Atlético) n’est pas claire. Il n’est pas disponible. »

Neymar et l’arbitrage

« C’est bizarre. On doit protéger les joueurs. C’est le jeu des joueurs. Avec le calendrier, les spectateurs, moi le coach, les arbitres, tout le monde doit protéger les joueurs. »

Mercato hivernal (Bis)

« La situation est très courte pour Layvin. Cela date d’hier ou avant-hier. Il n’est pas disponible pour Lille comme ça il peut réfléchir pour trouver une solution ou non. Edi, cela fait plus longtemps. Il n’est pas blessé mais on a décidé qu’il n’est pas disponible. Ce sont des choses qui arrivent pendant un mercato. Je suis calme. »

Gestion effectif

« Je n’ai pas parlé avec mes joueurs et mon staff de Dortmund. Ici on parle de Lille, de Pau, de Lorient. Ce n’est peut-être pas bien pour vous mais c’est la réalité. »