[Conf de Presse-Pros] Thomas Tuchel : « Nous sommes capables de gagner à Monaco »

Publié le

Tenu en échec dimanche (3-3), le PSG retrouve Monaco, mercredi (21h, match en retard de la 15e journée de Ligue 1). Thomas Tuchel s’est présenté en conférence de presse ce mardi à 13h pour en parle. LTDPSG vous propose la retranscription intégrale de ses dires.

Etat des troupes

« Il manque Juan Bernat, Marquinhos, Thomas Meunier. Pas de grande blessure pour les trois mais nous sommes prudents et on ne prend pas de risque. Nous avons des idées pour des changements mais je ne vais pas vous les dévoiler hormis ces trois absents. Ce n’est pas le moment de prendre des risques. Je dois voir avec les autres. Il nous reste un entraînement à faire. c’est normal qu’il y a des pépins musculaires après un match aussi intense. Je pense que tous les autres sont disponibles. »

AS Monaco

« On n’a pas besoin de regarder d’autres matchs. C’était un match intense. Nous sommes capables de gagner à Monaco. Ils sont forts mais nous aussi. On va ajuster quelques détails. C’est un peu comme en Ligue des champions. On a fait 3-3 (dimanche) et on doit gagner. L’équipe aime avoir des matchs compétitifs contre une équipe très forte. »

Dispositif tactique

« Il y a des critiques sur Marquinhos qui ne jouait pas au milieu ? Ce sont les mêmes mecs qui doivent se plaindre quand il ne joue pas en défense. (…) Dans le foot, on n’a pas trouvé une structure qui permet de tout gagner. Si on joue en 4-4-2, on doit jouer d’une certaine manière. Il faut être attentif et on va s’ajuster. Dans le foot, ça dépend de tout ça. Tout va ensemble, ça dépend quand, où et pourquoi on perd le ballon. Devons-nous faire un contre-pressing ? En sommes-nous capables ? Il y a des matches où ça se passe super bien comme contre Galatasaray ou d’autres comme dimanche avec le 3-3. Ce n’était pas une mauvaise performance mais on peut s’améliorer sur des détails. Il y a aussi une question de chance. »

Attente autour du PSG

« Nous sommes ici pour donner du plaisir à tout le monde. C’était un match très bien pour les supporters, pas pour nous parce que nous étions assez forts pour gagner e match. Peut-être qu’en marquant le but du 4-2, nous aurions plié le match. On doit accepter la réalité. »

Mbappé-Icardi vs Mbappé-Falcao

« C’est un peu la même chose parce que Falcao a peut-être un peu la même personnalité de joueur que celle de Mauro, qui aime jouer comme un 9. Kylian aimé jouer à côté pour accélérer. C’est une bonne combinaison, c’est un bon poste pour les deux, qui aiment jouer ensemble; Ils sont très dangereux ensemble. »

Interview Canal+

« Si on joue en 4-3-3, on a trois joueurs pour le poste de n°9. C’est toujours nécessaire de s’adapter à l’adversaire, au vestiaire et à la situation sur le terrain. Je n’étais pas en colère mais c’est bizarre parce qu’on a gagné 8 fois et tout le monde m’a dit que j’avais trouvé un onze-type. Et après le même match, le même gars me dit que c’est un problème. Il n’y a eu que 90 minutes entre les deux questions. C’était dur de donner une réponse intelligente. Pour avoir une bonne réponse, il faut une bonne question. »

Monaco & Borussia Dortmund

« Le déplacement à Monaco n’a rien à voir avec celui de Dortmund, dans un mois. D’ici là, il peut se passer beaucoup de choses comme des blessures. »

Heures tardives des matches

« Dans l’école de mes filles, il y a beaucoup de jeunes joueurs du PSG qui ne peuvent pas regarder les matches. Ils ne regardent jamais un match parce que le lendemain, il y a école. (…) Pour les joueurs aussi, ils sont « morts », ils ne dorment jamais. Bien dormir, c’est la meilleure chose pour récupérer. On va le faire quatre fois pendant deux semaines. »

Di Maria

« Il fait partie des « 4 Fantastiques » comme vous dites. Il fait beaucoup de passes décisives. Si on analyse, il fait beaucoup de asses avant une passe décisive. J’aime beaucoup Angel, c’est un gars super fiable et compétitif avec une mentalité… J’adore Angel, je ne suis pas inquiet. Pour moi, entre la 70e et la 80e, ce sont des minutes où il faut être attentif. Tout le monde veut jouer ce deuxième match pour montrer que nous sommes capables de gagner. Je ne sais pas si je vais arrêter l’état d’esprit avec ce changement. »