[Conf de Presse-Pros] Thomas Tuchel : « Nous sommes prêts à combattre tous les trois jours »

Publié le

Trois jours après la victoire contre Galatasaray en Ligue des champions (1-0) et à la veille de recevoir Angers en Ligue 1 (samedi 17h30), Thomas Tuchel s’est présenté ce vendredi en conférence de presse. Il a annoncé le forfait de Kylian Mbappé pour le match contre le SCO.

Etat des troupes

« Je ne sais pas. On doit attendre l’entraînement. Il (Cavani) s’est entraîné hier. Il s’est entraîné avant et après Bordeaux. Pas de douleurs, mais il m’a dit qu’il ne se sentait pas à 100%, mais à 90%. Il n’est pas libre complètement. On doit attendre aujourd’hui pour voir si c’est le moment de prendre un risque ou si on attend la trêve. Kehrer, Draxler et Dagba ne seront pas avec l’équipe demain. On décidera aujourd’hui pour Meunier, qui a beaucoup joué. Il a un peu de fatigue musculaire. »

Kylian Mbappé

« Mbappé ne sera pas avec nous demain. Ce n’est pas une rechute. C’est une réaction entre la cicatrice et le nerf. Ça peut arriver s’il joue. J’ai compris qu’on doit prendre du temps pour traiter la cicatrice. Ce n’est pas une blessure. Je n’ai pas parlé avec Didier Deschamps. »

SCO Angers

« Angers marque beaucoup, c’est une équipe très équilibrée. Ce sera un match difficile, il faudra être concentré. Ils sont très dangereux. Ils ont gagné en confiance. »

Jeu de Mbappé

« Il est très libre. Il y a cette petite réaction. Il n’est pas libre quand il sent ça. Je suis convaincu qu’avec le traitement ça reviendra comme avant Bordeaux. »

Mauro Icardi

« Il peut ouvrir des espaces, être dans les derniers mètres. Il a la qualité pour marquer et être décisif. Il n’a pas fait beaucoup d’entraînements avec nous. Il est très attentif avec et sans ballon. Ça donne beaucoup de confiance et de stabilité pour l’équipe. »

Cinq joueurs de confiance

« Il y a un groupe avec des joueurs qui échangent avec moi, qui discutent des entraînements, pour organiser des choses si on a des demandes. Il y a deux capitaines (Thiago Silva et Marquinhos), et trois autres joueurs qui peuvent être des capitaines. C’est nécessaire qu’ils prennent ces responsabilités, les échanges sont fluides et importants. »

Presnel Kimpembe

« Kimpembe est prêt pour jouer avec l’équipe nationale. Il a mérité et travaillé pour arriver à ce niveau. Physiquement et mentalement il est bien. »

Etat d’esprit

« Je n’aime pas faire de bilans en octobre. On doit rester concentré sur aujourd’hui et utiliser chaque jour pour être prêt pour nos performances. J’ai l’impression qu’on a trouvé une atmosphère pour travailler et être prêt à combattre tous les trois jours. C’est important. On doit toujours travailler pour rester comme ça, avec ceux qui jouent beaucoup et ceux qui ne jouent pas beaucoup. C’est nécessaire que tout le monde fasse les efforts. Nous sommes un groupe très sérieux, avec un bon état d’esprit. »