[Conf de Presse-Pros] Thomas Tuchel : « Qu’on continue avec notre état d’esprit »

Publié le

Les Parisiens se déplacent à Lorient dimanche soir en 16eme de finale de la Coupe de France. Thomas Tuchel s’est présenté devant la presse à 13h30. Retranscription intégrale.

Etat des troupes

« Cavani, Meunier, Verratti, Kouassi, Marquinhos, Aouchiche, Bernat et Kehrer. Ce sont des petites blessures mais c’est trop. »

Turnover

« On a 16 joueurs plus 3 gardiens. Tout le monde est dans le groupe pour demain. Cela change beaucoup car on doit s’adapter. On doit faire avec les 16 joueurs qui sont là. Ce n’est pas un problème de trouver un onze mais je suis un peu inquiet par le fait de trop utiliser certains joueurs. »

FC Lorient

« On a joué avec la bonne attitude contre Monaco. On doit être attentif. Cela peut être un match difficile. Lorient est une équipe très forte en Ligue 2. Elle n’a rien à perdre. J’attends qu’on joue sérieusement, qu’on soit attentif. Qu’on continue avec notre état d’esprit. »

Coup de pied arrêté

« On manque de but comme ça, on en a parlé, je suis un peu surpris car on a beaucoup de qualité sur les ballons avec Di Maria et Ney. On n’a pas vraiment d’explication. C’est comme ça. Ce n’est pas facile de travailler ça à l’entraînement. C’est statique. »

Edinson Cavani

« Je suis inquiet avec chaque joueur blessé. Je veux tout le monde sur le terrain. Il a des problèmes, il ne se sent pas libre. On doit faire les soins. » 

Layvin Kurzawa

« On a besoin de lui. Je n’ai pas parlé avec lui. On a Juan (Bernat) et Layvin. Il jouera encore demain. Il a bien joué à Monaco. C’est un joueur important sur ce poste là, à gauche. »

Neymar

« Ney est super important, il est décisif, il travaille défensivement, ferme les espaces. Il est le leader qu’on souhaite pour nous. On attaque ensemble, on défend ensemble. »

Le Moustoir

« Je ne sais pas. J’ai vu à la télé que ce n’est pas la qualité du Parc des Princes. Dans les coupes, c’est comme ça. On est habitué. C’est un talent de s’adapter. Ce n’est pas un avantage mais on doit s’adapter. »