[Conf de Presse-Pros] Tuchel : « C’est toujours bien si le directeur sportif est à côté de l’entraîneur »

Publié le

Fin de la trêve internationale et retour sur les chapeaux de roues pour Thomas Tuchel et le PSG, qui affronte Monaco vendredi soir. Le technicien Allemand s’est présenté face à la presse ce jeudi. 

Manque de rythme

« Je suis plus inquiet pour ceux qui ont joué et on fait des voyages. C’est un grand risque. Il y a le coronavirus aussi qui est un risque. Pour les joueurs qui sont restés ici, c’est bien ils ont pu avoir le bon volume, travailler individuellement et respirer un peu. Maintenant, c’est le défi aujourd’hui et je vais voir pour Marquinhos, Paredes, Di Maria, Danilo ou Florenzi aujourd’hui. On doit être intelligent pour gérer les minutes. »

ASM vs PSG

« On a un match difficile à Monaco, c’est toujours difficile là-bas, ils ont beaucoup de qualités. Nous savons aussi que nous sommes dans une situation difficile en Ligue des Champions. On veut absolument gagner contre Leipzig. Donc il faudra être prêt, il faut aussi gagner demain mais en gérant les minutes pour être frais mardi. »

Sélections

« Je préfère ne pas répondre. C’est une question pour le directeur sportif. C’est entre le club et les équipes nationales. Mais l’Italie a accepté de faire rentrer Moise Kean, pareil pour le Brésil avec Neymar. On est toujours en contact. C’est pareil avec Mbappé, il y a eu beaucoup de respect. Ce n’est pas pour moi, je suis l’entraîneur. »

Temps de jeu

« C’est un très grand risque, c’est clair. Et on joue à 21h le soir, donc le retour est très tard. On va encore manquer de sommeil. Des joueurs ont eu des matchs. C’est différent pour Paredes et Di Maria, car Leandro a joué plus de minutes. On doit parler avec le médecin pour voir si on peut donner des minutes. Pour Paredes et Marquinhos c’est un grand risque. Florenzi a joué seulement une mi-temps, mais c’était hier. Ce serait encore un voyage, un sommeil tard. C’est un point clef pour la récupération. Je regarde d’habitude petit à petit, mais on est dans une situation en Ligue des Champions où c’est nécessaire de regarder pour 2 matchs. Kimpembe sera suspendu contre Leipzig, donc on peut prendre plus de risque qu’avec Marquinhos. »

Titis du PSG

« C’est toujours pareil, si c’est nécessaire que les jeunes aident alors ils doivent se préparer pour ce grand défi. C’est un grand défi d’être un jeune au PSG. On s’attend toujours à ce que l’on gagne. Tout le monde joue à 150% contre nous, donc c’est très exigeant. On va donner si c’est nécessaire. On doit attendre, on va gérer les minutes pour les 2 matchs et après on doit continuer. Monaco et Leipzig, ce sont des matchs d’un très haut niveau. Si on peut faire des matchs positifs, après on a presque une finale contre Manchester, et avant il y a Bordeaux. Il y a encore beaucoup de matchs. Si les jeunes doivent jouer, ils doivent montrer. »

Leonardo

« C’est toujours bien si le directeur sportif est à côté de l’entraîneur, moi comme les autres. Mais comme je dis, on travaille toujours de la même façon et si il y a des problèmes, c’est toujours le coach le responsable. Mais on sait bien comment on travaille ensemble. »

Soutien de Kovac

« C’était une grande surprise. On se connaît très bien, on s’est déjà affronté. Il est aussi un entraîneur très fort, très courageux, avec des plans très clairs sur le terrain. C’est toujours compliqué de jouer contre ses équipes et c’est un gars très sympa. C’est normal qu’entre entraîneurs on se protège. On s’affronte, mais on est un groupe d’entraîneurs. C’est nécessaire de se soutenir. C’était très gentil de sa part, mais il va tout donner pour que ce soit compliqué demain avec son équipe. C’est un gars qui a une équipe très discipliné, très physique. C’est un mélange très intéressant entre lui et Monaco. Cela veut dire que l’on a un grand concurrent. Cela nous donne la possibilité de grandir. »

Equipe de France

« On a eu une bonne communication entre Deschamps et moi, ainsi que les staffs. C’était très bien, très fiable. C’était la meilleure chose pour Kylian de jouer quelques minutes, de faire l’entraînement hier. Maintenant, c’est à nous de continuer de façon intelligente en donnant des minutes demain pour progresser. »

Etat des troupes

« Icardi absent, mais Moise Kean on doit attendre l’entraînement aujourd’hui. Alors on verra demain. »