[Conf de Presse-Pros] Tuchel : « Content d’avoir gagné ce titre, mais bien sûr je suis inquiet ! »

Publié le

Ce vendredi au stade de France, le PSG a remporté sa 13e Coupe de France face à Saint-Etienne (1-0, but de Neymar) mais a perdu Kylian Mbappé et Thilo Kehrer sur blessures. De quoi inquiéter Thomas Tuchel, qui n’a pas caché son agacement sur le traitement infligé à ses joueurs.

Quelles sont les nouvelles sur l’entorse à la cheville de Kylian Mbappé et la blessure de Thilo Kehrer ?

« Pas de nouvelles. Thilo a pris un coup à la hanche. Ce n’était plus possible de faire des sprints. Tout le monde a vu pour Kylian. Je ne sais pas quoi dire. C’est le 3e match consécutif contre Saint-Etienne, mais c’est la 3e fois qu’ils finissent à dix, au bout de trente minutes. Ce n’est pas la fatigue. Je suis content d’avoir gagné ce titre mais ce ne sont pas de bonnes nouvelles. Maintenant il faut rester calmes et attendre les nouvelles. »

Etes-vous inquiet pour la suite ?

(En colère) « Mais vous avez vu la faute ? Tout le monde est inquiet. Tout le monde qui voit cette faute est inquiet. Mais bien sûr que je suis inquiet ! »

Songez-vous désormais à ne pas titulariser Neymar contre Lyon en finale de la Coupe de la Ligue ?

« Si Ney est là, il va jouer. Ce sont des finales, on joue pour gagner des titres, le 4e de la saison. Il y a des grands doutes désormais, mais on va jouer avec la meilleure équipe possible. »

Lire aussi > [CDF-Pros] Revivez en images le match PSG-ASSE (1-0)

La victoire a été compliquée, comment l’expliquez-vous ?

« Une finale est toujours compliquée. On n’a pas joué depuis quatre mois. Nous étions les grands favoris. Saint-Etienne n’avait rien à perdre, ils ont fait un gros pressing, on n’a pas réussi à sortir du pressing et à trouver des solutions. Je ne veux pas être trop critique parce que ce n’est facile ce genre de match. On aurait pu mieux contrôler. On a gagné et maintenant, on va analyser. On a gagné une semaine et on sera prêts pour encore gagner. »

Avez-vous le sentiment que l’arbitre a bien effectué son travail ?

« Bien sûr que non. Cela commence par une faute sur Neymar. On a pris 3 cartons jaunes après la faute sur Kylian. Et la faute, au début, c’était juste un jaune (NDLR : pour Perrin). Ce ne sont pas les mêmes critères. J’ai toujours dit ça. Les spectateurs sont là pour regarder des joueurs. C’est le plus important : on doit protéger tous les joueurs, pas seulement ceux de Paris. Ce n’était pas comme ça aujourd’hui. »

Pourquoi Verratti était sur le banc ? Est-il en retard dans sa préparation

« Il est prêt à 100 % mais c’est une décision pour jouer avec deux 6 en 4-4-2. C’était une décision très difficile, c’est la première fois que je le mets sur le banc, mais c’est une décision pour Leandro qui a été très fort contre Dortmund. Il n’y a pas d’autres raisons. »