[Conf de Presse-Pros] Tuchel : « Il y a beaucoup d’incertitudes, c’est un grand problème »

Publié le

C’était la dernière répétition pour le PSG avant le rendez-vous face à l’Atalanta en Ligue des champions, le 12 août. Au Parc des Princes, les Parisiens ont battu Sochaux (1-0). Mais les champions de France accumulent surtout les blessés de poids. LTDPSG vous propose la retranscription intégrale de la conférence de presse de Thomas Tuchel qui s’est exprimé à ce sujet.

Quelles nouvelles pouvez-vous nous donner à propos de Marco Verratti ?

« Nous sommes inquiets. Il a pris un grand coup, une grande blessure à l’entraînement. Nous devons attendre. Je ne connais pas exactement le diagnostic et je dois parler avec le docteur. »

Dans quel état d’esprit vous trouvez-vous à une semaine de la Ligue des champions ?

« Pas bon. Il y a beaucoup d’incertitudes, c’est un grand problème. On manque aussi des joueurs comme Cavani, Meunier et Kouassi (NDLR : en fin de contrat depuis le 30 juin). C’était le premier match pour Juan Bernat. Thilo Kehrer a pris un coup contre Lyon… C’est toujours la même chose. Les nouvelles sont négatives. C’est toujours comme ça à l’approche de la Ligue des champions. »

Quelles sont les chances de voir Kylian Mbappé contre l’Atalanta Bergame ?

« On joue la Ligue des champions ! Ce n’est pas un match amical. C’est un quart de finale. On arrive après quatre à cinq mois de pause. On a joué deux matchs officiels et on a des blessés, c’est super compliqué… Kylian essaie tout. Pourra-t-il jouer et si oui pourra-t-il faire une grande performance? Je ne sais pas. »

Vous voulez créer un esprit de compétition à Faro au Portugal où vous vous rendez en stage ce samedi. De quoi s’agit-il ?

« On va créer un esprit, ça commence samedi à Faro. On va préparer, j’ai confiance en ce groupe. On manque de beaucoup de joueurs mais on va pousser tous ceux qui sont là. On va commencer à créer cette atmosphère, ça se passe sur le terrain dès samedi. On va combattre, c’est sûr. On va donner notre meilleur. Tout est possible sur un quart, nous sommes une grande équipe. »

Bernat a disputé 62 minutes. Postule-t-il à une place de titulaire contre Bergame ?

« Je ne sais pas. Ce n’est pas l’idéal pour préparer l’Atlanta. C’est nécessaire qu’il joue, c’est clair.« 

Pour Kehrer, est-ce grave ?

« Maintenant non, mais ce n’était pas possible qu’il joue aujourd’hui. Mauro Icardi s’est entraîné individuellement aussi. Samedi, ils pourront être sur le terrain à l’entraînement. Vendredi, c’est off. Jeudi, ce sera encore une session individuelle pour les deux, comme aujourd’hui. »