[Conf de Presse-Pros] Tuchel : « J’ai le sentiment que nous sommes prêts »

Publié le

Thomas Tuchel a commenté le large succès du PSG face au Celtic Glasgow (4-0). Il aussi confirmé le forfait de Juan Bernat pour la finale de la Coupe de France, ce vendredi, contre Saint-Etienne.

Avez-vous le sentiment que ce soir, les joueurs ont un peu levé le pied en vue de la finale de la Coupe de France ce vendredi face à Saint-Etienne ?

« Peut-être. C’est mardi et on joue vendredi, c’est dans la tête des joueurs. Mais je suis content, on a été sérieux, on a marqué quatre buts et on en a encaissé aucun. Je ne m’attendais pas à ce qu’on joue à 100 %. La finale c’est vendredi. »

Sentez-vous votre équipe prête physiquement ?

« Oui, on a pris des décisions pour donner du volume à l’entraînement. On s’est préparés de la meilleure façon. On est prêts pour vendredi. Le plus important était qu’on arrive avec les 22 joueurs sans blessures. Il manque seulement Abdou (NDLR : Diallo) et Juan (NDLR : Bernat). C’est dommage. Mais on arrive dans une bonne forme, j’ai le sentiment que nous sommes prêts. »

Juan Bernat est-il déjà forfait pour la finale face à Saint-Etienne ce vendredi ?

« Il n’a pas joué aujourd’hui, donc ce n’est pas possible qu’il joue vendredi. On ne doit pas prendre de risques avec lui, mais j’espère qu’il pourra s’entraîner avec nous demain ou après la finale pour jouer contre Lyon (NDLR : le 31 juillet en finale de la Coupe de la Ligue).PSG ExpressLa newsletter indispensable pour les supporters parisiensVotre adresse mail est collectée par Le Parisien pour vous permettre de recevoir nos actualités et offres commerciales. »

Kylian Mbappé a annoncé qu’il restera à Paris la saison prochaine. Quel sentiment cela vous inspire ?

« Il a un contrat à Paris (NDLR : jusqu’en 2022) et nous ne sommes pas prêts à le vendre. Il est super important pour nous, c’est un joueur clé et c’est un cadeau de travailler avec lui comme d’autres : Neymar, Verratti, Marquinhos… En plus, il a une très bonne connexion avec Neymar, c’est une vraie force du PSG. C’est top comme ça. »

Mitchell Bakker a encore débuté la partie ce soir. A-t-il pris l’ascendant sur Layvin Kurzawa au poste de latéral gauche ?

« Mitchell a l’avantage de ne jamais avoir été blessé. Il a fait tous les entraînements, donc il a un avantage physique. Kurzawa a manqué quatre ou cinq jours à cause d’une blessure au dos, et c’est beaucoup dans une phase de préparation aussi courte. Mais on a besoin des deux si Juan Bernat est blessé. Maintenant, je dois prendre la décision pour savoir qui va commencer face à Saint-Etienne. »

Thiago Silva a été fêté par les ultras du Parc des Princes. Avez-vous l’espoir qu’il reste malgré sa fin de contrat le mois prochain ?

« Aujourd’hui, il est notre joueur, notre capitaine. On en reparlera après la Ligue des champions. Il semble qu’il va partir, mais dans le foot on ne sait jamais. »

Pouvez-vous confirmer que vous ferez un stage de trois jours à Faro avant le Final 8 de la Ligue des champions et pourquoi ce choix ?

« Pour moi, ce Final 8 est un tournoi qui se joue sur un match : c’est comme une Coupe du monde ou un Championnat d’Europe. Après six semaines à Paris, on partira à Faro pour rester ensemble dans un hôtel, minimiser le risque de coronavirus, se mettre dans l’ambiance et créer une atmosphère. »