[Conf de Presse-Pros] Tuchel : « On doit être plus constant, se battre plus »

Publié le

À la veille de la rencontre de la 16e journée de Ligue 1 face à Lille, ce dimanche 20 décembre à 21h au Stade Pierre Mauroy, Thomas Tuchel a répondu aux questions de PSG TV et des médias. LTDPSG vous propose la retranscription intégrale de ses dires.

PSG dans le rang

« J’ai seulement l’impression que les autres savent que l’on fatigué mentalement et physiquement. Ce qui donne la possibilité de combattre avec nous. On a beaucoup de blessures et d’absents. C’est la situation. On peut sentir que nous sommes fatigués. Ce n’est pas une excuse, c’est la réalité. On a perdu trop de points. Mais il faut s’adapter et accepter. Demain, ce sera encore un grand défi. Lille est très fort, jouer là-bas c’est un grand challenge. Mais aujourd’hui j’ai eu l’impression que l’on est prêt. »

Enfin un clean-sheet contre Lorient

« Il y a plusieurs raisons. On a eu beaucoup de changements, on a des joueurs fatigués, d’autres qui rentrent après une blessure. On voit aussi dans les autres championnats qu’il n’y a pas une équipe qui gagne tout. C’est plus serré. Il faut accepter cette situation. Il ne faut pas trouver trop de problèmes. C’est la situation dans beaucoup de compétitions. On doit être plus constant, se battre plus. Contre Lille, ce sera dur c’est clair. »

5-3-2

« Je ne vais pas dire avec quelle structure on va jouer. Mais les raisons pour lesquelles on l’a utilisé sont toujours les mêmes. Il faut que l’on ait assez de défenseurs. »

Soutien du CUP au CDL

« Oui, c’est essentiel pour les joueurs, pour tout le monde qui travaille sur un stade. On manque les supporters. Ils donnent beaucoup d’énergie. C’est aussi une raison pour la situation bizarre en Europe. Il y a de la fatigue mentale et il manque le soutien des supporters. C’était un bon signal des supporters, ils nous montrent qu’ils sont toujours avec nous. Ils manquent beaucoup. »

Les 4 ex-Titis du LOSC

« Ils ont des gars très forts et ils sont capables de jouer au haut niveau. Ils l’ont montré en Europe et en Ligue 1. Ils ont la qualité et ils ont la mentalité pour jouer à un très haut niveau sur plusieurs matchs de suite. C’est important. »

Angel Di Maria

« C’est peut-être la situation avec son contrat, je ne sais pas. Cela a une grande influence, c’est un gars très sensible. Il a besoin de notre soutien. Il a toujours le mien, j’aime ses efforts et son impact. Ces dernières semaines, cela a été plus dur pour lui, il a perdu plus de ballons, il a été moins décisif. Mais il a tout mon soutien. Il y a une grande possibilité qu’il commence demain. »

LOSC-PSG

« J’ai un grand respect pour Lille, qui est une équipe très forte depuis mon arrivée en France il y a trois ans. Son entraîneur l’est également. Il a une vision claire de ce qu’il attend, et on le voit sur le terrain. Jouer contre son équipe est toujours difficile, mais parler avec lui avant et après le match est toujours un plaisir. Ce sera donc un grand challenge pour cette fin d’année, mais c’est un plaisir. Je suis dans un bon état d’esprit aujourd’hui. L’équipe a réalisé de bonnes séances d’entraînement vendredi et samedi, avec beaucoup de qualité et un bon état d’esprit. »

Stratégie face au LOSC

« Les Lillois sont très forts sur le plan collectif, sur les contres, à la récupération du ballon, et devant le but. Ils jouent tous les contres avec deux attaquants axiaux et deux ailiers. Selon moi, avoir la possession du ballon et réaliser un contre-pressing rigoureux et agressif seront les clés du match. Quand on récupérera le ballon, il ne faudra pas le perdre dans la foulée. C’est ce qui est le plus dangereux lors d’un contre. L’arrêter avant qu’il ne commence est le plus difficile. »

Etat physique

« J’ai le sentiment que l’on a fait des entraînements avec beaucoup de qualité et le bon état d’esprit. Mais Buffon a aussi expliqué qu’après les grandes compétitions, il y a une fatigue générale. Je ne dis pas que l’on ne peut pas faire un bon match. Mais c’est plus exigeant que d’habitude. Sans les supporters, qui donnent beaucoup d’énergie, ce sera plus difficile. Ce n’est pas impossible, mais plus difficile. Il faut l’accepter et s’adapter, sans l’utiliser comme excuse. On a préparé aujourd’hui l’équipe, on a déjà expliqué la stratégie défensivement et offensivement. Demain, on fera une réunion pour être prêt. »

Calendrier chargé

« La situation est très similaire dans les autres championnats européens. Tout est très serré. Les équipes qui ont joué la Champions League et qui ont beaucoup de joueurs internationaux donnent l’impression d’être fatiguées en championnat. Cela donne l’opportunité à leurs adversaires de se rapprocher. Je m’attends donc à un classement plus serré que la saison dernière. Mais la Ligue 1 n’est pas un sprint, mais un marathon. Chaque point est décisif. On peut prendre la première place dimanche. Nous avons confiance en nous mais nous devons avoir conscience qu’il est difficile de jouer à Lille et que cela ne va pas changer demain. »

Reprise

« On reprend le 3 janvier. Je pense qu’il y aura 9 jours de repos. »