[Conf de Presse-Pros] Tuchel : « Tout le monde s’attend toujours à nous voir gagner »

Publié le

En conférence de presse ce vendredi à la veille de défier Dijon pour la huitième journée de Ligue 1, Thomas Tuchel est apparu agacé. Il n’a pas apprécié les questions sur la défaite contre Manchester United en Ligue des champions et sur son choix de démarrer sans véritable numéro neuf. LTDPSG vous propose la retranscription intégrale des dires du technicien allemand.

Etat des troupes

« Tout d’abord, Marquinhos et Julian Draxler se sont entraînés. Ils étaient remplaçants mardi, mais il n’était pas possible de les titulariser. Marco Verratti, Leandro Paredes, Mauro Icardi, Thilo Kehrer et Idrissa Gueye manqueront le match contre Dijon. Layvin Kurzawa et Angel Di Maria, qui sont suspendus, aussi. Il y a un doute concernant Keylor Navas, Alessandro Florenzi et Jesé, même s’ils ne sont pas blessés. On réfléchit aussi à laisser Kylian Mbappé et Presnel Kimpembe sur le banc car ils ont trop joué de matches. On ne veut pas prendre de risque car ce n’est pas le moment. On en parlera avec les kinésithérapeutes, les médecins et les joueurs. »

PSG-Manchester Utd

« L’ambiance dans le vestiaire, avant le match, était un peu trop calme. J’ai eu un peu un sentiment bizarre. Normalement, on écoute beaucoup de musique, avec un volume très haut. Ce n’était pas comme ça aujourd’hui. C’était un peu trop calme. C’était une performance sans intensité, sans agressivité, sans récupération de ballon, sans contre-pressing. C’était un peu bizarre. Je ne sais pas pourquoi. En deuxième période, c’était mieux, mais ce n’était pas difficile de faire mieux qu’en première période. Ce n’est pas possible de trouver des personnes plus affectées que nous. Nous sommes les plus déçus. On parle de Manchester, Manchester et Manchester. Mais la réalité c’est qu’on a un entraînement aujourd’hui pour préparer un match de Ligue 1. J’ai la tête à Dijon (samedi 21h). Mais cette conférence de presse est sur Manchester et la défaite. Dans ma tête, c’est déjà fini ! Mais c’est comme ça dans le foot et c’est comme ça à Paris. On doit oublier. Si on avait gagné, est-ce qu’on aurait célébré pendant trois jours ? Ce n’est pas possible. Après Manchester, la conférence est sur Manchester. Avant Dijon, c’est sur Manchester. Et après Dijon, ce sera sur Manchester, bien sûr »

Système de jeu

« Pourquoi on a joué sans numéro neuf ? Si on n’a pas de numéro neuf, on va continuer à jouer sans numéro neuf. C’est une question un peu ridicule. Si vous aviez fait votre travail et regardez qui est disponible… »

PSG-Dijon FCO

« L’entraînement de ce vendredi sera important car on va affronter une équipe qui est forte dans les transitions offensives, joue vite, avec des attaques rapides. Pour une équipe comme Dijon, c’est le moment de nous battre. Elle a réalisé une bonne préparation, sera déterminée, et n’aura rien à perdre contre nous. Quand vous voyez la liste de nos joueurs absents et le fait que ce match se situe entre deux rencontres de Champions League, c’est le moment pour elle d’essayer. Il faudra donc trouver le bon mélange, mettre de l’intensité, de l’énergie, être à 100%, se créer des occasions et trouver des solutions. Tout le monde s’attend toujours à nous voir gagner et dominer les matches. Mais certains joueurs reviennent de blessure, et d’autres ont besoin de repos. Il faudra donc être positifs et confiants. »

Son avenir

« La situation est claire. J’ai un contrat et pour moi, ça ne fait pas de différences pour mon travail. Il y a des circonstances « insécures » dans le monde avec ce virus. Ce n’est pas facile de faire une planification pour quelqu’un et en même temps, ce n’est pas possible de ne pas communiquer. Si on ne parle pas de prolongation, on ne parle pas. On doit accepter. Je fais mon travail avec mon staff de la meilleure façon possible, je vais tout donner pour gagner, c’est clair. »