[Conf de Presse-Pros] Tuchel : « Très fier de mon équipe, ce sont des gars fiables »

Publié le

Ce vendredi au Stade de France, le PSG a remporté la dernière édition de la Coupe de la Ligue en battant aux tirs au but Lyon (0-0, 6-5 t.a.b.). Thomas Tuchel, l’entraîneur parisien, juge que Paris est prêt pour la Ligue des champions, le 12 août contre Bergame.

Etes-vous satisfait de remporter la Coupe de la Ligue ou une nouvelle fois désolé de perdre des joueurs ?

« On a remporté quatre trophées, c’est le maximum. Il est nécessaire de souffrir, contre une équipe qui joue en 8e de finale de la Ligue des champions. On vient d’entendre en conférence de presse Ander Herrera, je suis très fier de lui et de mon équipe. Ce sont des gars fiables, qui aiment souffrir et travailler ensemble. Je suis très fier, très heureux. On a la possibilité de jouer un quart de finale. Marquinhos et Thiago Silva, ce sont des crampes. Kurzawa, c’est peut-être une petite blessure. »

Attendez-vous la même intensité en Ligue des champions ?

« Plus, ça monte toujours. L’Atalanta a le rythme, c’est un avantage. Nous, nous n’avons joué que deux finales. L’Atalanta a un style très particulier. Ils sont super forts. On a douze jours pour préparer. Je n’ai pas regardé l’Atalanta, j’ai préparé Saint-Etienne puis Lyon. »

Comment expliquez-vous les difficultés de Gana Gueye sur ces deux derniers matchs ?

« On ne voulait pas changer les deux au milieu – Paredes et Gueye – qui ont commencé contre Saint-Etienne. Gana ne joue pas assez libre, avec la meilleure confiance. Il est important pour nous. Ander l’a remplacé parce qu’il est habitué à jouer des finales avec Manchester United, à jouer avec pression mais Gana a fait des grands matchs contre le Real et Dortmund. Je pense qu’il sera prêt contre l’Atalanta. »

Qu’avez-vous pensé du match de Neymar ?

« Je n’ai pas envie de parler de chaque joueur. Il a trouvé des solutions pour être décisif. C’est notre joueur clé. Une meilleure connexion qu’avec Kylian, ce n’est pas possible en ce moment. Ce n’est pas le meilleur moment pour Mauro. Sans Kylian, on manque de vitesse pour attaquer plus rapidement. On doit trouver d’autres solutions. On en a parlé avant le match. On n’a jamais perdu la faim de gagner et la concentration. Il y a une bonne atmosphère dans le vestiaire après le match. Je sus très heureux. Tout le monde pense que c’est normal de gagner. Ce n’est pas comme ça. Quatre titres, c’est un grand effort. »

Comment expliquez-vous les difficultés dans le jeu avec un but en 210 minutes ?

« C’est le foot. C’est le résultat du foot. Vous pouvez dire que c’est uniquement la chance, allez-y. Quatre ou cinq buts par match, ce n’est pas possible. Il y a 99 points positifs mais on cherche le 100e. Faites comme vous voulez. Il n’y a pas de problème. On n’a pas encaissé de buts. Je ne vais pas m’excuser pour cela. »

Juan Bernat pourra-t-il être aligné contre Sochaux ce mercredi en match amical au Parc ?

« J’espère vraiment qu’il sera là. C’est déjà trop long. C’est nécessaire qu’il revienne. Il a les capacités à trouver des solutions. C’est un joueur extraordinaire. Il a encore ressenti des choses hier (jeudi). On cherche… »