[EDF-A] France-Ukraine 1-1 (1-0)

Publié le

Pour son entrée en lice dans les éliminatoires de la Coupe du monde 2022, l’équipe de France a concédé le nul face à l’Ukraine (1-1) ce mercredi soir. Pourtant dominateurs, les Bleus n’ont pas su enfoncer le clou après l’ouverture du score magnifique de Griezmann.

Installés dans la moitié de terrain ukrainienne dès l’entame, les Bleus ont logiquement pris l’avantage dans cette partie. Après une première alerte sur un tir de Giroud, détourné juste devant son but par Matvienko, Griezmann faisait parler la poudre en ouvrant le score d’une magnifique frappe enroulée du gauche depuis l’angle de la surface (1-0, 19e) ! Un but entaché d’une légère position de hors-jeu de Pavard sur l’action, mais l’absence de la VAR souriait aux hommes de Didier Deschamps.

Antoine Griezmann tente une frappe du gauche à l'entrée de la surface

Derrière, les Tricolores auraient pu alourdir le score dans ce premier acte, mais ni Mbappé, sur une frappe dans la surface, ni Giroud, sur une tête à la suite d’un centre de Pavard, n’attrapaient le cadre. Malgré un léger mieux à cinq minutes de la pause, l’Ukraine n’a rien montré pendant 45 minutes, se contentant de repousser les assauts tricolores devant son but. De l’autre côté du terrain, Lloris n’avait donc rien eu à faire dans la première mi-temps, hormis regarder les tirs de Zinchenko et Mykolenko passer au-dessus de son but sur deux rares offensives ukrainiennes.

Image

Lloris devait finalement s’incliner à l’approche de l’heure de jeu. Sur l’une de ses rares opportunités, l’Ukraine égalisait à la suite d’une frappe de Sydorchuk détournée par Kimpembe devant Lloris (1-1, 57e). Ensuite, les Bleus ont eu énormément de mal à mettre en danger une formation adverse rassurée par cette égalisation, et les coéquipiers de Griezmann butaient sur un mur jaune devant la surface ukrainienne. Les entrées de Dembélé et Martial n’y changeaient rien, la France ne se procurait plus aucune occasion dangereuse jusqu’au coup de sifflet final. Les Tricolores devront faire beaucoup mieux face au Kazakhstan, dimanche.

Accrochée par l’Ukraine (1-1) ce mercredi au Stade de France, pour son premier match des éliminatoires en vue de la Coupe de monde 2022, l’équipe de France partage la 3e place de son groupe D avec son adversaire du soir. Aux deux premiers rangs de la poule, nous retrouvons la Finlande et la Bosnie-Herzégovine (2-2), qui se sont également quittées sur un nul.

Ce mercredi débutait la campagne d’éliminatoires pour la Coupe du monde 2022. Dans la foulée du succès de la Turquie face aux Pays-Bas (4-2), la France a dû se contenter d’un match nul contre l’Ukraine (1-1). Dans le même temps, le Portugal de Cristiano Ronaldo n’a pas eu à forcer son talent pour battre l’Azerbaïdjan (1-0), grâce à un but contre son camp de Medvedev.

De son côté, la Belgique a pris le dessus sur le Pays de Galles (3-1), avec des réalisations de De Bruyne, Thorgan Hazard et Lukaku, sur pénalty. A noter enfin le carton de la République Tchèque en Estonie (6-2), avec un triplé du milieu de West Ham, Soucek.

Les rencontres du jour :

Groupe A : Portugal 1-0 Azerbaïdjan, Serbie 3-2 Irlande

Groupe D : France 1-1 Ukraine, Finlande 2-2 Bosnie

Groupe E : Belgique 3-1 Pays de Galles, Estonie 2-6 République Tchèque

Groupe G : Turquie 4-2 Pays-Bas, Gibraltar 0-3 Norvège, Lettonie 1-2 Montenegro

Groupe H : Malte 1-3 Russie, Slovénie 1-0 Croatie, Chypre 0-0 Slovaquie.