[EDF-A] Hongrie-France 1-1 (1-0)

Publié le

Malgré sa très large domination, l’équipe de France a été tenue en échec par la Hongrie (1-1), ce samedi à Budapest, lors de la 2e journée du groupe F de l’Euro. Moins impériaux que face à l’Allemagne, les Bleus ont évité une belle déconvenue avant le choc contre le Portugal, mercredi.

Dans une enceinte chauffée à blanc avec plus de 67 000 spectateurs, les Bleus connaissaient un début de match compliqué. Pris à la gorge par des Hongrois compacts mais très bagarreurs, les Tricolores obtenaient néanmoins la première occasion par Benzema, qui butait sur Gulacsi. Au fil des minutes, les champions du monde, dans le sillage d’un Kanté toujours aussi impressionnant, se montraient de plus en plus menaçants, Mbappé passant proche de trouver la faille sur son coup de tête.

https://pbs.twimg.com/media/E4P7hNaXMAUuzas?format=jpg&name=large

Quelques instants plus tard, la star du PSG déposait un caviar pour Benzema, qui ratait à son tour le cadre malgré une position idéale face au but, avant de donner un nouveau frisson à Gulacsi sur une frappe trop croisée. Bien au-dessus, les Bleus perdaient toutefois leurs moyens dans la surface adverse en faisant preuve d’une maladresse technique inhabituelle. Juste avant la pause, la Hongrie ouvrait même la marque par Fiola, qui profitait d’un oubli de Pavard pour crucifier Lloris sur la première occasion de son équipe (1-0, 45e+2).

Image

Pour tenter de fissurer le mur hongrois, Didier Deschamps réagissait rapidement en incorporant Dembélé. Sur son premier ballon, le Barcelonais faisait des dégâts et trouvait même le poteau ! Alors que le temps passait et que la tournure du match n’était clairement pas bonne pour les Bleus, Griezmann surgissait après un bon travail de Mbappé pour fusiller Gulacsi à bout portant (1-1, 66e). Un but qui ne refroidissait pas pour autant la foule, toujours très bruyante pour pousser son équipe.

Image

Sans surprise, les Hongrois se repliaient très bas dans le dernier quart d’heure pour préserver ce point du nul très précieux. Celui-ci n’était pas loin de s’envoler sans un énorme arrêt de Gulacsi devant Mbappé. Mais, trop peu précis dans le dernier geste et incapables de bouger les solides gabarits de Marco Rossi, les Français laissaient définitivement échapper la victoire. Un moindre mal au vu du scénario du match. Une piqûre de rappel probablement nécessaire pour la suite de la compétition.

Image