[Finale-C1] Tuchel et Thiago Silva sur le toit de l’Europe !

Publié le

Bien mieux dans cette finale, Chelsea a logiquement battu Manchester City (1-0), ce samedi. Les Blues remportent la Ligue des Champions pour la deuxième fois de leur histoire après 2012.

La partie démarrait sur un très gros rythme. Comme attendu, City monopolisait le ballon et passait proche d’ouvrir la marque sur une opportunité de Sterling, parfaitement lancé dans la profondeur par Ederson.

Mais les Blues, bien en place, ne se laissaient pas faire et se montraient très incisifs en contre, profitant des erreurs de relances adverses. Werner butait d’ailleurs sur Ederson avant de trouver le petit filet extérieur sur sa frappe croisée. Une impression confirmée au fil des minutes avec des Londoniens bien plus mordants et qui semblaient moins tétanisés par l’enjeu.

https://imgresizer.eurosport.com/unsafe/833x572/filters:format(jpeg):focal(1764x288:1766x286)/origin-imgresizer.eurosport.com/2021/05/29/3142086-64397448-2560-1440.jpg

Petit à petit, les Skyblues reprenaient leurs esprits et n’étaient pas loin d’ouvrir la marque sans un énorme retour de Rüdiger pour repousser la tentative de Foden. Une chaude alerte qui poussait les partenaires de Kanté à jouer un peu plus bas pour éviter de rompre sur les attaques de plus en plus nombreuses de leurs adversaires.

Pour ne rien arranger aux affaires de Chelsea, Thiago Silva, touché aux adducteurs, était contraint de céder sa place. Mais Havertz, parfaitement lancé par Mount, libérait les siens en effaçant Ederson pour marquer dans le but vide (0-1, 42e).

https://s.france24.com/media/display/80b8df9c-c0ba-11eb-a4fc-005056a917b9/w:1280/p:16x9/000_9AZ9F9.webp

Les mauvaises nouvelles s’enchaînaient pour Manchester City qui perdait à son tour De Bruyne au retour des vestiaires suite à un contact violent avec Rüdiger. En larmes, le Belge laissait ses partenaires, complètement amorphes, se casser les dents face à un bloc bien en place.

Afficher l’image source

Pep Guardiola décidait alors de réagir en incorporant un 9, Gabriel Jésus, et un 6, Fernandinho, afin d’apporter un peu plus de cohérence. Si les Skyblues monopolisaient dès lors le ballon, cela manquait de profondeur et Pulisic manquait le break sur un contre éclair mené par Havertz.

Trop brouillons, pas assez disponibles et incapables de changer de rythme, les champions d’Angleterre passaient à côté de leur rendez-vous et ne montraient aucun signe positif. Les dernières minutes étaient électriques avec une ambiance de folie à Porto, où les fans des deux équipes haranguaient leurs préférés.

Malgré l’énorme pression sur le but de Mendy, les Blues ne craquaient pas et repoussaient tour à tour les assauts mancuniens grâce notamment à un Kanté légendaire. Chelsea est champion d’Europe pour la deuxième fois de son histoire !

Chelsea players celebrate with the trophy after winning the Champions League [Pierre-Philippe Marcou/Reuters]

Énorme Thomas Tuchel ! Engagé par Chelsea au mois de janvier, dans la foulée de son licenciement au Paris Saint-Germain, afin de prendre la succession de Frank Lampard, le technicien allemand a mené en seulement cinq mois son équipe à un sacre en Ligue des Champions, grâce à la victoire acquise face à Manchester City (1-0) en finale ce samedi. Une réussite folle pour l’ancien coach du Borussia Dortmund, auteur d’un travail remarquable en Angleterre.

Chose assez rare pour être soulignée, comme cette saison, la première fois où Chelsea avait remporté la C1, en 2012, l’entraîneur de l’époque Roberto Di Matteo avait lui aussi été nommé en cours de saison… à la place d’André Villas-Boas !