[Gambardella-1/8F] Eric Hély : « A dix, on a été coupés en deux »

Publié le

Ce samedi, les U18 de l’Olympique lyonnais recevaient leurs homologues du PSG. Pour ce 8es de finale de Coupe Gambardella, les jeunes rhodaniens se sont lourdement inclinés cinq buts à un. Malgré l’égalisation de Lega, les coéquipiers de Rayan Cherki ne se sont pas relevés du carton rouge infligé à Lukeba et du coup-franc direct parisien qui a suivi. L’entraîneur Eric Hély est revenu sur cette débâcle pour la presse locale.

Comment analysez-vous cette lourde défaite contre le PSG  ?

« Après un début de match difficile on été revenu à un partout. C’est sûr que le carton rouge a eu une influence sur le match, maintenant il faut féliciter Paris pour leur performance. Nous, suite à une action en début de deuxième période, on aurait pu espérer revenir mais après la marche était trop haute. On s’est réorganisé à la pause, on voulait marquer ce deuxième but pour les faire douter car à 3-1 on peut penser que le score est acquis. A partir de la 60e, la dynamique de groupe a baissé et on a subi. Au début du match, on a vu des choses intéressantes. A 10, on était coupé en deux, ce qui nous a mis en difficulté pour contrecarrer les offensives du PSG. »

Avez-vous des regrets ? 

« Il y a de la déception car on sait que les 8es sont un palier pour aller plus loin. On jouait chez nous devant notre public. A 1-1, je me suis dit qu’on allait pouvoir les renverser. On a fait la meilleure équipe et aujourd’hui, il y avait des U17 qui étaient valides et performants. On prépare également l’avenir et on a vu que les U17 n’ont pas été les moins performants, ils ont fait le maximum. »

Les joueurs peuvent-ils apprendre de cette défaite ?

« Ce sont des jeunes joueurs, c’est aussi un apprentissage pour eux. Sur certaines situations de jeu, ils n’ont pas le comportement adapté. Par exemple, on veut être le sauveur ou alors on joue vite les coups de pied arrêtés. Il faut espérer que cette rencontre ouvre les yeux à chaque joueur, il ne faut pas se réfugier derrière les manques de l’équipe. Chacun doit faire son autocritique. On va analyser dans la semaine ce que l’on doit retravailler pour passer des paliers sportifs et rivaliser la prochaine fois. »

Comment envisagez-vous la suite de la saison ?

« Il y a trois équipes différentes, une équipe Youth League qui est plus mature, une équipe Gambardella réservée aux U17 et U18 et une équipe en championnat pour les U17,U18, U19, donc tout le monde doit récupérer comme il faut pour accrocher les demi-finales en championnat, même si ça ne sera pas aisé car on a vu que l’on avait un manque au niveau mental. On a perdu des points contre des équipes dites plus faibles. »