[Gambardella-U18] Il y a 11 ans… Les Gones de Lacazette assommaient les Titis de Bechkoura

Publié le

OL-PSG, quelle affiche pour les 8es de finale de la coupe Gambardella ! Ce samedi, les Titis vont prendre la direction du Rhône pour tenter de se qualifier pour le tour suivant.

Focus sur les oppositions entre les deux équipes, notamment la dernière en date (le 06 avril 2009) qui avait vu la bande à Alexandre Lacazette et Clément Grenier s’imposer sur le fil face aux protégés de David Bechkoura…

77/78

1/2F : PSG-OL 4-0 (aller) OL-PSG 1-0 (retour)

91/92

1/8F : OL-PSG 5-4

97/98

1/4F : OL-PSG 0-0 (2-3 tab)

08/09

1/4F : OL-PSG 3-2

OL – PSG 3-2 (1-1)

Arbitre : Eric Wattellier

Affluence : 2 000 spectateurs  

Buts : Tie-Bi (20e sp), Grenier (65e) et Tafer (90e + 2) pour l’OL ; Landre (34e) et Kamghain (51e) pour le PSG.  

Avertissements : Grenier (67e) à l’OL ; Bachirou (89e) au PSG.  

OL : Lopes – Seguin (Fourtier, 77e), N’Diaye, Fontaine, Archimbaud – Tie-Bi, Mehamha (Grenier, 52e), Belfodil (Heyninck, 88e) – Court, Tafer, Lacazette. Entr. : Paillot et Rousset.

PSG : Le Tellier – Tambe, Landre, Rimane, Mavinga – Partouche, Bachirou, Djadjedje, Makhedjouf (Diarra, 90e)– Qasmi, Kamghain (Hery, 75e). Entr. : Bechkoura et Reuzeau.  

Résumé :

L’OL est allé chercher son billet pour le dernier carré de la coupe Gambardella en s’imposant 3-2 face au PSG sur un but à la toute dernière minute de Yannis Tafer.

Après une entame plutôt timide, l’OL trouvait l’ouverture à la 20e minute de jeu sur un pénalty d’Eric Tie-Bi. Le milieu de terrain lyonnais profitait d’une faute sur Saïd Mehamha en pleine surface de réparation pour mettre l’OL sur les bons rails (1-0).

Les Olympiens étaient pourtant rejoints à dix minutes de la pause sur une égalisation de Loïc Landre (1-1). En début de seconde période, le PSG passait même en tête au tableau d’affichage sur un lob parfait de Jimmy Kamghain (1-2).

Et ce quart de finale prenait une dimension supérieure après l’entrée gagnante de Clément Grenier qui convertissait de la tête à la 65e minute un centre au cordeau d’Arnaud Archimbaud (2-2).

Alors que les 2 000 spectateurs de la plaine des Jeux de Gerland se préparaient à la séance de tirs au but, Yannis Tafer profitait d’une première frappe de Yohan Court pour signer le but de la qualification dans le temps additionnel (3-2).