[LDC-2J] Le match de Presnel Kimpembe à la loupe

Publié le

Comme face au Real Madrid, Presnel Kimpembe est le seul Titi à avoir participé au formidable succès (1-0) du PSG à Galatasaray mardi soir pour le compte de la 2e journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions. Un retour des plus réussis qui devrait déboucher sur une nouvelle convocation ce jeudi en équipe de France A.

Lire aussi – [LDC-1J] Le match de Presnel Kimpembe à la loupe

Statistiques

Ballons touchés : 63 (4,4% du PSG)

Passes réussies : 83% (38 sur 46)

Passe clé : aucune

Tir : aucun tenté

Dribbles : 100% (1 sur 1)

Dribble subi : 1

Duels aériens : 63% (5 sur 8)

Tacle réussi : 83% (5 sur 6)

Dégagement : 1

Interception : 1

Fautes commises : 4

Perte de balle : 0

Lire aussi : [LDC-2J] Un record pour Presnel Kimpembe face à Galatasaray

Revue de Presse

L’Equipe (6) : Thiago Silva est venu le couvrir quand il a perdu de rares duels avec Babel en première période. Mais beaucoup mieux en seconde, comme sur ce contre face à Babel (57′). Un match plus que sérieux dans l’ensemble.

Le Parisien (6,5) : Le défenseur français a été le plus sollicité des deux centraux. Il n’a pas hésité à imposer sa puissance physique et est sorti grand vainqueur de son duel avec Babel. Il a plutôt bien géré la pression adverse, même s’il est battu de la tête par Falcao sur la meilleure occasion turque.

Le Figaro (7) : Quelques relances hasardeuses qui auraient pu coûter cher. Son péché mignon, encore et toujours. Sans quoi, le PSG avait besoin de guerriers pour résister à la pression turque. Et c’est exactement ce que Presnel Kimpembe a fait, un match de guerrier. 27 duels, 19 gagnés (70,4%).

RMC Sports (6,5) : Sur une rencontre comme celle-ci, difficile de dissocier son œuvre de celle de son partenaire en charnière. Face à l’attaque stambouliote, lui non plus n’a pas eu à forcer son talent. Pas toujours précis dans son jeu au pied, mais rien de sérieux à lui reprocher, si ce n’est une prise de risque inutile dans le temps additionnel.

Résultat de recherche d'images pour "kimpembe galatasaray psg"

Foot Mercato (6) : Le champion du Monde 2018 a répondu au duel physique imposé par les Stambouliotes. Plus prompt que Falcao (19e), il a livré une sacrée bataille avec Babel (27e, 30e).

Yahoo Sport (7) : Pour sa troisième titularisation de la saison, l’international français a su répondre présent. Agressif sur le porteur, serein dans ses relances, très concentré dans sa lecture du jeu, il a apporté de la hargne face à une équipe qui aime aller au duel. Il a mis à mal les attaquants stambouliotes dans les temps faibles parisiens et a réussi à canaliser les folies de Babel en étant rugueux sur l’international néerlandais. Une bonne montée en puissance pour « Maestro Kimpembe ».

Orange Football Club (6) : Presnel Kimpembe est décidément saignant depuis son retour à la compétition. Revenu comme il était avant sa pubalgie, il a encore fait preuve d’agressivité dans l’attaque du ballon et a éteint Babel. Il s’est montré plus irrégulier dans la relance et s’est fait peur sur un ballon mal négocié face à Falcao dans le temps additionnel (91eme). Costaud dans l’ensemble.

Maxifoot (6,5) : Un bon match pour le défenseur central du Paris Saint-Germain. Sur plusieurs actions, l’international français a dû livrer un gros duel face à Babel. Et malgré l’intelligence du Néerlandais, notamment pour obtenir des fautes, le Parisien a été sérieux et appliqué dans ses interventions. Dans ses relances, il a été également irréprochable.

Résultat de recherche d'images pour "kimpembe galatasaray psg"

So Foot (6) : Meunier et Tuchel l’ont dit en fin de match : Presnel Kimpembe a été monstrueux. Un adjectif peut-être un peu fort. Optons plutôt pour le « maestrueux » que propose le dictionnaire de Vegedream.

Foot365 (6) : Presnel Kimpembe est décidément saignant depuis son retour à la compétition. Revenu comme il était avant sa pubalgie, il a encore fait preuve d’agressivité dans l’attaque du ballon et a éteint Babel. Il s’est montré plus irrégulier dans la relance et s’est fait peur sur un ballon mal négocié face à Falcao dans le temps additionnel (91eme). Costaud dans l’ensemble.

Onze Mondial (6) : Moins serein que Thiago Silva, Kimpembe a quand même rendu une copie dans l’ensemble correcte. Son duel avec Falcao était attendu, il a répondu présent face à la malice et la technique du Colombien qui reste malgré tout l’un des attaquants les plus dangereux d’Europe.

Le10sport (6,5) : Le Français semble être de retour au top physiquement. En effet, Kimpembe a fait forte impression. Faisant parler sa puissance, le champion du monde a remporté énormément de duels, ne laissant notamment aucune miette à Falcao, la principale menace du côté de Galatasaray. 

Homme du Match (6) : Très solide, il s’est chargé du marquage sur Falcao et a réussi à contenir l’ancien monégasque. Il a essayé d’apporter le surnombre en portant en coupant les lignes adverses balle au pied. Imposant physiquement, ses interventions ont été autoritaires mais maitrisées.

Résultat de recherche d'images pour "kimpembe galatasaray psg"