[Mercato-Anciens] L’ex-Titi Kévin Parienté place Weigl à Benfica et Cibois à Brest

Publié le

Laissé libre par le PSG en fin de saison dernière, Sébastien Cibois a retrouvé un club. Mis à l’essai par Brest depuis plusieurs semaines, le jeune gardien (21 ans) a convaincu les dirigeants de lui laisser sa chance. Il s’est engagé lundi jusqu’en juin 2022. Après avoir été le portier n°3 dans la capitale derrière Gianluigi Buffon et Alphonse Areola, il sera cette fois derrière Gautier Larsonneur et Donovan Léon dans la hiérarchie en Bretagne. Une signature a pu être réalisée grâce au travail fourni par l’équipe de conseillers sportifs dirigée par l’ex-Titi du PSG Kévin Parienté (promo 87).

Un nom qui monte dans le milieu, puisque Kévin a permis au milieu de terrain du Borussia Dortmund (futur adversaire du PSG) Julian Weigl de rejoindre le Benfica Lisbonne cet hiver. Un transfert évalué à 20 millions d’euros que le joueur allemand a expliqué au micro de Benfica TV. « Benfica est un grand club avec une grande histoire. J’ai eu de bons échanges avec Rui Costa, avec le président (Luis Filipe Vieira) et Tiago Pinto. Je sentais qu’ils voulaient vraiment que je vienne à Benfica. J’avais un sentiment particulier lors de ces conversations et il était clair pour moi que je voulais venir. Je connais également l’atmosphère qui règne au stade (da Luz), j’ai joué ici pour le Borussia Dortmund, les fans sont super et j’ai hâte de jouer pour eux. »

Le milieu de terrain de 24 ans, qui dispose désormais d’une clause libératoire de 100 M€, a également révélé que l’avis de deux de ses coéquipiers à Dortmund avait pesé dans la balance. « J’ai d’abord parlé à Witsel, et j’ai également parlé à Raphaël Guerreiro, qui n’a pas joué ici mais qui aime aussi beaucoup le club. J’ai seulement entendu de bonnes choses. C’était bon pour moi de savoir que d’autres personnes ont le même sentiment que moi. » Après avoir évolué en Allemagne tout le début de sa jeune carrière, l’international allemand va découvrir un nouveau championnat. Premier de Liga NOS avec quatre points d’avance sur le FC Porto, Benfica pourrait être sacré champion du Portugal pour la 38e fois de son histoire.

Pour rappel, Kévin avait fait partie de la génération championne de France U18 en 2006 sous la coupe de David Bechkoura.