[Mercato-N2] Abdallah Yaisien signe un contrat de 4 ans avec l’Arab Contractors SC (D1/Egy)

Publié le

Au lendemain du départ de Kévin Rimane vers la Roumanie, c’est une autre figure historique du centre de formation du PSG qui quitte le club définitivement.

En effet, le milieu de terrain offensif Abdallah Yaisien (25 ans) s’est engagé pour un contrat d’une durée de 4 ans avec le club égyptien de l’Arab Contractors SC (D1) qui a terminé 5e du championnat la saison passée.

Pour rappel, « Dallah » avait rejoint le PSG en juillet 2007 en provenance de l’US Clichy-sur-Seine. Il décroche le titre de champion de France U17 en 2011 sous la coupe de Jean-Luc Vasseur. Il devient international français U16 (13 sél.), U17 (18 sél./participation à l’Euro et au Mondial 2011) et U18 (3 sél.).

Image associée

Très prometteur en U17 puis en U19, il signe un contrat professionnel de trois années alors qu’il n’avait que 16 ans et 6 mois. Malheureusement, il n’a jamais su passer le cap. Le PSG ne lui a pas laissé la chance de jouer en professionnel et il décide de rejoindre Bologne en 2013, à la fin de son premier contrat à Paris et 15 matches disputés avec l’équipe réserve.

Résultat de recherche d'images pour "yaisien bologne"

Il est prêté peu après son arrivée, deux années en Serie B et Serie C où il ne joue que 20 matches en tout et pour tout à Trapani et Arezzo.

Il porte à nouveau le maillot de l’équipe de France en U20 (2 sél.) fin 2013.

En janvier 2016, il se relance au FC Lorient où il joue 11 matches avec la CFA sur cette seconde partie de saison. Il prolonge son aventure bretonne d’une saison et dispute 17 matches avec la réserve des merlus.

Résultat de recherche d'images pour "yaisien lorient"

Laissé libre, le PSG lui propose de jouer le rôle de « grand-frère » auprès des jeunes Titis qui intègrent l’équipe réserve en N2.

Le natif de Bondy a porté à 53 reprises le maillot de l’équipe réserve (pour 8 buts inscrits) lors de ses deux années de contrat entre 2017 et 2019.

A nouveau laissé libre, il effectue des essais qui s’avèrent infructueux au NAC Breda (Hol) et au Red Star (N1). Finalement, le Titi du PSG opte pour le pays dont son père est originaire, avec pour objectif de faire décoller pour de bon sa carrière au plus haut niveau, et qui sait d’intégrer l’équipe nationale A égyptienne…

L’Association des Titis du PSG souhaite bonne chance à Abdallah sous ses nouvelles couleurs. Titi Forever !