[Mercato-U19F] Vicki Becho, Titi Girl d’Or 2019, rejoint officiellement l’OL !

Publié le

Deuxième coup dur pour la formation des féminines au PSG, après le départ d’Alice Sombath voici celui de la Titi Girl d’Or 2019 ! En effet, Vicki Becho va signer son premier contrat pro avec l’OL pour une durée de 4 ans. Elle s’est longuement entretenue avec Le Parisien pour expliquer les raisons de son départ, qu’elle a également confirmé sur son compte Instagram.

Lire aussi – [Mercato-U19F] Alice Sombath quitte le PSG pour l’OL

« Quand je suis revenue de l’Euro U19 l’été dernier, j’avais besoin de passer un cap pour ma progression et je voulais intégrer l’équipe première pour ne pas perdre mon avance. Après la compétition, on a entamé des discussions avec le PSG mais je n’ai pas ressenti l’envie de leur part de me donner cette possibilité. Contrairement à d’autres clubs qui m’ont clairement montré leur intérêt. C’est à partir de ce moment que j’ai commencé à remettre en question mon avenir à Paris » a t’elle confié au Parisien pour expliquer les raisons de son départ.

Revue de Presse-U19F] Qui es-tu Vicki Becho ? (L'Equipe) - Les ...

« Ce sont surtout des discussions qui ne menaient à rien. Paris m’a dit « Ne t’inquiète pas, tu vas signer » et, quelques mois après, il n’y avait toujours pas de suite. C’est ça qui m’a vraiment fait réfléchir, d’autant plus qu’il y avait d’autres clubs à côté. Le PSG m’a temporisé dans mes envies de progression. On m’a dit : « Vicki tu es trop jeune, il ne faut pas brûler les étapes » a t’elle ajouté.

Folquet et Becho titulaires avec la France U17 | Paris Saint-Germain

« Franchement, les deux contrats se valaient. Je sais que je jouerai peut-être un peu moins mais le challenge me pousse à y aller. Pour me convaincre de rester, le PSG a appuyé sur le fait que j’allais avoir plus de temps de jeu et que c’était idéal de rester. Je suis jeune, j’ai besoin que ça soit dur pour progresser. Lyon a clairement montré un intérêt et a été direct, alors que Paris a temporisé avant d’être dans la réaction. Il y avait des intérêts d’autres clubs mais, dès que le PSG a vu que l’OL s’intéressait vraiment à moi, ils se sont dits « Ah, là, il faut qu’on réagisse ». Sur le contrat en lui-même, c’était assez similaire. Certains membres du club et certaines joueuses m’ont contactée pour essayer de me convaincre. Mais j’avais déjà ma petite idée en tête et j’avais des arguments qui me poussaient à aller à Lyon. Je n’ai pas voulu changer d’avis au dernier moment. En fait, le choix était déjà fait. » a conclu l’attaquante.

Voir cette publication sur Instagram

Aujourd’hui est un jour très délicat pour moi, car je dis au revoir à mon club de cœur. Après 4 saisons de formation au psg, j’ai décidé de mettre un terme à cette aventure qui m’a tant appris. C’est toujours difficile de dire au revoir à quelque chose qui compte pour vous. Mais je pars heureuse car j’ai donné le meilleur de moi-même, je serais toujours reconnaissante d’avoir porté le maillot de la capital. Merci à toutes les personnes au sein du club ayant contribué à ma progression sportive et humaine. Un grand Merci aussi à tous les supporters, pour toutes ces émotions et le fait de m’avoir transmis un amour éternel pour le club. Je suis et je serai à jamais une Titi parisienne. TITI FOREVER ❤️💙

Une publication partagée par Vicki Becho Desbonne (@vicki.desbonne) le