[Mondial-U17] Adil Aouchiche : « Une demi-finale ça se gagne ! »

Publié le

Adil Aouchiche, le numéro 10 des Bleus, est tout heureux à l’idée d’affronter le Brésil. Il s’est confié auprès de L’Equipe avant de disputer cette superbe affiche. Morceaux choisis.

« C’est le match qu’on attendait tous. Historiquement, ce sont deux grandes nations, avec des légendes du foot, c’est une affiche magnifique. Et le fait qu’on soit en forme, ça nous excite encore plus. »

« Une demi-finale ça se gagne. On n’a pas le droit de perdre. On veut aller au bout de cette coupe du monde. On a un super groupe, on s’entend bien, on est au top de notre forme. C’est boostant de savoir qu’on est les favoris. Ca nous donne encore plus de force. »

« Le foot c’est un spectacle et j’aime bien sentir quand il y a des tribunes pleines. Là on sait qu’il y aura une très grosse ambiance (ndlr : 15 000 spectateurs attendus), mais ça ne nous fait pas peur. Au contraire, ça va nous booster. J’ai déjà joué les matches amicaux d’avant-saison avec le PSG et un match à Metz (devant 20 685 spectateurs). J’aime les matches à pesson, avec du public, ça me motive. »

« L’important, c’est d’être utile au collectif. Le fait que je marque moins ne me gène pas du tout. Ca prouve aussi que j’ai élargi ma palette, et que je peux aussi donner des bons ballons. Tant que je suis décisif pour l’équipe, ça me va. »

« Thiago Silva et Marquinhos parlent souvent, ils encouragent les autres, ce sont les leaders. Ils m’ont déjà donné des conseils avant mes débuts en L1 conte Metz et ont parlé aussi de leur pays avant la compétition. Je les considère comme des grands frères. Concernant Neymar, c’est moins évident pour communiquer car il maîtrise moins le Français que les autres. »

« C’est magnifique d’être à leurs côtés, de voir comment ils travaillent, comment ils sont sérieux, comment ils en veulent toujours plus. Ca me pousse à les imiter. A l’entraînement, ça va très vite, donc tu est obligé de suivre et de progresser. »