[News-Anciens] Alassane Meïté (Fujairah SC/D1-EAU) : « Revenir en Europe pour tout casser ! »

Publié le

Direction Dubaï (Emirats Arabes Unis) pour prendre des nouvelles de l’ex-Titi Alassane Meïté (20 ans) qui évolue au Fujairah SC (D1) depuis juillet 2019.

L’attaquant formé au PSG revient en exclusivité pour LTDPSG sur ses années passées sous le maillot Rouge & Bleu (2013 à 2017), mais également sur sa première saison vécue chez les professionnels aux Emirats.

Confinement du au Covid-19

« Moralement, ça s’est plutôt bien passé. En effet, j’ai pu me ressourcer auprès des miens à Paris. J’étais sur une bonne lancée avec mon club, malheureusement le Coronavirus a tout stoppé. Dans mon esprit, je veux revenir en Europe. J’ai envie de rebondir. J’ai déjà des contacts, mais je n’ai encore rien signé d’officiel. J’ai continué à me préparé, je suis prêt ! »

Sa saison sur le plan individuel

« J’ai passé une bonne saison sous la coupe du coach Madjid Bougherra. Il m’a énormément fait progresser. De par son expérience (ndlr : ex-international Algérien, passé par les Glasgow Rangers), il m’a apporté de bonnes choses. Il m’a rendu plus efficace dans tous les compartiments de mon jeu. Quand on est jeune, on veut parfois briller par un geste technique. Lui a su me faire comprendre qu’il fallait être efficace pour le collectif. »

Sa saison sur le plan collectif

« Il n’y a pas de joueurs réputés dans mon équipe. Par contre, ça court dans tous les sens, le rythme est intense. Mais les joueurs manquent d’expérience. Personnellement, je ne me suis pas focalisé sur les résultats de mon équipe (ndlr : 14e, dernier de la Premier League). Je suis allé à Dubai avec pour objectif de progresser individuellement. »

Ses ambitions

« Comme déjà évoqué, ma priorité est de revenir en Europe, pourquoi pas en France ou même en Angleterre ? Je sais que j’ai le niveau pour tout casser, et ainsi revenir aux yeux de tout le monde ! »

Son après PSG

« J’ai quitté le PSG en 2017 pour signer un contrat pro de deux ans, à Leicester City. Je suis le premier joueur de la promotion 2000 à avoir quitté le PSG. Je ne voyais pas l’intérêt de rester au PSG. En tant qu’attaquant, l’horizon était bouché par des joueurs tels que Neymar ou Mbappé qui arrivaient au club. Ils sont indélogeables ! Il n’y a aucune chance pour un Titi de prendre leur place. Depuis tout petit je rêvais de jouer en Angleterre, quand j’ai eu l’occasion je n’ai pas hésité une seconde ! Leicester City me suivait depuis les U15. La concurrence était très forte également au centre de Formation du PSG. Je ne jouais pas régulièrement. Plusieurs clubs me suivaient, notamment Arsenal. Lorsque j’ai visité les installations de Leicester City, je suis tombé sous le charme. »

« Je me suis retrouvé là-bas, loin des miens. J’ai du changer mon mode de vie. Je ne parlais pas un mot d’anglais à mon arrivée. Il m’a fallu être très fort mentalement ! J’ai vraiment gagné en maturité suite à mon passage en Angleterre. Les Titis ont tendance à opter pour l’étranger, car les joueurs sont mieux protégés. En France, il y a sans cesse des critiques. Les moindres faits et gestes sont décortiqués. Même les supporters sont beaucoup moins oppressants et plus compréhensifs. Il faut le vivre pour le croire ! »

Son départ d’Angleterre

« Quand un club des Emirats vous sollicite, vous ne réfléchissez pas à deux fois. Je vais être complètement sincère, j’ai opté pour un contrat lucratif car je ne sais pas de quoi demain sera fait… Une fois sur place, ça ne m’a pas empêché de tout donner à chacune de mes apparitions ! »

Ses meilleurs moments au PSG

« Le titre de champion de France U17 remporté en 2017 sous la coupe de Laurent Huard. J’ai quitté le PSG sur cette bonne note ! »

La place des jeunes au PSG

« Chaque année, il y aura toujours un ou deux Titis susceptibles d’intégrer le groupe professionnel. Depuis l’époque de Kingsley Coman, chaque année il y a des joueurs à fort potentiel formés au PSG. Je ne connais pas personnellement les générations actuelles qui fréquentent le centre de Formation, mais des joueurs comme Tanguy Nianzou Kouassi et Adil Aouchiche ont démontré qu’on pouvait compter sur eux. Jouer parmi tous ces grands joueurs, c’est exceptionnel. Gage au club de conserver ses meilleurs jeunes… »

Le PSG vu à l’étranger

« Le PSG est vu comme un club très riche, mais qui ne gagne pas ! Mais il reste respecté en Angleterre et aux Emirats. C’est un rêve pour tous les joueurs d’y jouer un jour ! »

Ses conseils pour les Titis actuels

« Ne croyez pas que si vous possédez tout aujourd’hui, qu’il en sera tout autant demain ! Tout peut aller très vite dans les deux sens, voilà pourquoi il faut rester humble et toujours rester focus. »