[News-Anciens] Belmadi : « Tout le monde va vouloir nous faire tomber »

Publié le

Tenante du titre, l’Algérie est la grande favorite à sa propre succession lors de la CAN au Cameroun (9 janvier-6 février). Présent en conférence de presse, le sélectionneur des Fennecs et ex-Titi du PSG, Djamel Belmadi, a assumé ce statut tout en faisant preuve d’humilité.

« Vaut-il mieux être le favori ou l’équipe que personne ne considère ? Quand je suis arrivé, c’était la deuxième hypothèse. Et ce même dans des choses qui ne sont pas perceptibles pour les médias. Dans les instances, personne ne nous considérait. Quand on va au tirage au sort de la CAN 2019 en Égypte, on a été traités comme une sélection qui ne valait rien. Un an plus tard, on nous remet le trophée et tout était différent. Nous voulons rester haut, nous voulons rester forts », a d’abord expliqué le manager algérien.

« La France championne du monde en 2018 sort au second tour de l’Euro suivant. C’est un échec cuisant donc ça pend au nez de tout le monde. Jouer face au champion donne un supplément d’âme et c’est la beauté du sport. Tout le monde va vouloir nous faire tomber. (…) Mais pour nous battre, il va falloir souffrir. Nous, nous ne lâcherons rien jusqu’au bout. Et je le répète : nous assumons notre statut. Je préfère ça au statut de petite équipe que personne ne respecte. Nous avons un défi important devant nous et nous en sommes contents », a rajouté Belmadi.

Pour rappel, l’Algérie reste une série exceptionnelle de 33 matchs de rang sans défaite.

Powered by Live Score & Live Score App