[News-Anciens] François Rodrigues (Le Havre AC Académie) : « Faire perdurer l’ADN du HAC le plus longtemps possible ! » (1ère partie)

Publié le

En cette fin de saison si particulière, LTDPSG vous propose de retrouver chaque semaine un ancien formateur passé par la maison Rouge & Bleu.

Après Cédric Cattenoy puis Jean-François Laurent, nous avons pris contact avec François Rodrigues qui a encadré pendant 5 ans les jeunes du PSG. Il occupe depuis 2018 le poste de Directeur de l’Académie du Havre AC (L2).

Dans cette première partie de notre entretien, nous nous sommes concentrés sur son actualité au centre de Formation du HAC.

COVID-19

« Tout le monde a été impacté par ce phénomène nouveau pour l’humanité. C’est la première fois qu’autant de personnes se sont retrouvées confinées sur une si longue durée. A côté de cela, le football n’était pas une chose essentielle. J’ai donc profité de ma famille vers laquelle je me suis reconcentré, avec laquelle je me suis retrouvé, et avec laquelle nous nous sommes regroupés. Ce sont des mots forts, mais c’est la réalité ! Avec notre type de métier, on oublie parfois l’essentiel. J’ai donc consacré du temps à mes enfants. »

« Concernant le football, je suis un des rares au HAC à être resté à plein temps. J’ai joué le rôle de « plateforme de communication » entre les différents services, que cela soit les joueurs, les dirigeants, le club, la scolarité, le médical… Je me suis également occupé du courrier. J’ai régulièrement pris des nouvelles des collaborateurs. »

Football : de retour au HAC, François Rodrigues dévoile son ...

« Depuis quelques jours, nous avons retrouvé nos tâches plus coutumières. On prépare les prochains championnats et le recrutement. Cette crise a marqué et marquera forcément les clubs professionnels, avec de grandes pertes financières. La vente de Tino Kadewere à l’OL vient à un bon moment pour le HAC, il ne faut pas se mentir. Nous sommes malgré tout très excités de retrouver la compétition, mais également de nous revoir entre collaborateurs. »

Bilan depuis son arrivée

« Comme évoqué lors de notre dernier entretien (ndlr : été 2018), j’avais expliqué qu’en arrivant à la tête du centre de Formation du HAC, on m’accordait carte blanche. Il est donc beaucoup plus facile de mettre des choses en place. J’ai pris du recul avec le terrain. Le HAC est en constante évolution. Les résultats sont de mieux en mieux. La preuve, huit joueurs issus du centre de Formation ont signé leur premier contrat professionnel ce matin. On avance tranquillement mais sûrement. »

Actualité - Retour sur la certification CFF 1 - club Football AS ...

« Au HAC, il y a un ADN. Quand on parle de ce club, on l’associe tout de suite à son centre de Formation. Depuis de très nombreuses années, beaucoup de joueurs ont atteint le plus haut niveau en étant issus du HAC. Le HAC est le club ayant fourni le plus de joueurs lors de la Champions League en cours. Notre objectif est donc de faire perdurer la tradition le plus longtemps possible.

Clés de la réussite

« Au HAC, il règne une totale osmose. Ca commence par le choix de l’entraîneur de l’équipe première. Il sait qu’il ne pourra pas faire sans la Formation. Pour faire valoir la Formation, il faut déjà un coach qui connaît parfaitement les critères de la L1-L2. »

« Ensuite, nous ciblons des joueurs qui ont certes du talent, mais qui surtout ont de vraies valeurs humaines. Ils doivent avoir conscience de mouiller le maillot. De toute façon au Havre, on n’y vient pas pour l’argent ! C’est une ville portuaire, où le niveau de vie n’est pas exceptionnel. Les joueurs doivent vraiment défendre les valeurs de la ville. Nous avons un projet de jeu dans lequel les techniciens peuvent s’épanouir mais ça ne suffit pas, ils doivent être avant tout d’excellents coéquipiers et de vrais compétiteurs. »

https://static.actu.fr/uploads/2019/10/20191001_144959-854x641.jpg

« Il y a un double projet pour tous les jeunes qui intègrent le centre de Formation du HAC. Un cancre n’a pas sa place ici ! Nous possédons un taux de réussite au Baccalauréat pas loin du maximum. Je suis très proche de la cellule scolarité. Le club a un engagement mutuel avec les familles et les jeunes. »

Paul Le Guen

« Nous avons également la chance d’avoir l’ex-parisien Paul le Guen à la tête de l’équipe première. Il est très attentif à tout ce qui se passe dans le club, toujours à l’écoute. C’est quand même lui qui a lancé Mamadou Sakho ! Il vient régulièrement voir les matches des différentes équipe du centre de Formation. Ca motive forcément l’ensemble des composantes du centre de Formation. C’est du pain bénit, une véritable aubaine ! »

Le Havre. Football : Face au leader, Paul Le Guen prend une ...

Eric Junior Dina-Ebimbe

« Eric Junior Dina-Ebimbe (ndlr : prêté par le PSG, 21T+4R+3 buts en L2) a véritablement franchi un palier. Il s’est mis au diapason pour les autres. Il est sorti de sa zone de confort. Il était un peu trop concentré sur lui, il s’est ouvert aux autres et s’est vraiment épanoui. Le fait d’évoluer au sein d’un groupe de joueurs plus matures l’a forcé à mûrir. Quand il est arrivé personne ne le connaissait au club. Paul Le Guen m’avait demandé des renseignements sur lui. Je lui avais vanté tout son potentiel. Je m’étais souvenu d’un match à Anderlecht en Youth League, lors duquel je l’avais surclassé. Il avait été monstrueux ! Aujourd’hui, il se dit qu’il devrait être prêté dans un club de L1, il construit sa carrière petit à petit. »

Revue de Presse-Anciens] Eric Junior Dina Ebimbe ciblé par ...

Foot féminin

« Notre président qui est américain, Vincent Volpe, est un grand fan du football féminin. Il a de grandes ambitions et souhaite installer durablement le HAC en D1 Arkema. Les filles vont jouer leurs matches au stade Océane. Le club devient de plus en plus attractif, j’ai d’ailleurs pris connaissance de la venue d’une jeune joueuse du PSG (ndlr : Lina Boussaha). »

« Le club va créer un Pôle Formation qui rassemblera les équipes de filles et les équipes de garçons. Le but va être de mutualiser toutes les forces vives au sein du club. Nous avons déjà permis à des éducatrices d’encadrer les garçons, nous allons également permettre à des éducateurs d’encadrer les filles. A terme, j’aurais également une vision sur la section féminine. C’est une orientation envisagée, mais il n’y a encore rien de fait à ce jour. »