[News-Anciens] Idriss Mzaouiyani (Fujaïrah/D1-EAU) : « Remporter un titre avec Paris est tout simplement fantastique ! »

Publié le

Comme chaque semaine, PSG.FR & LTDPSG retrouvent un ancien joueur passé par le Centre de Formation du Paris Saint-Germain. Direction les Émirats Arabes Unis, à Fujaïrah, pour prendre des nouvelles de l’ex-Titi Idriss Mzaouiyani, qui revient sur son actualité et sur ses années parisiennes.

Idriss, tu as remporté en 2017 le titre de champion de France U17 avec Paris. Assurément un très bon souvenir ?

« Le plus beau effectivement ! Pourtant, tout ne fut pas si évident que cela car nous avions végété longtemps en milieu de tableau. Nous manquions d’expérience à ce niveau car seulement trois joueurs de la promotion 2000 (Yacine Adli, Claudio Gomes et Timothy Weah) avaient eu la possibilité de découvrir ce niveau avec un temps d’avance. Il a donc fallu prendre nos marques car le choc avait été violent. Passer de la préformation aux U17 Nationaux demande un temps d’adaptation. Le coach Laurent Huard avait construit son discours sur des valeurs collectives. Il a su créer une bonne alchimie au sein du groupe, sur comme en-dehors du terrain. Il nous répétait souvent que nous y arriverions tous ensemble et non individuellement. Nous avons réalisé une remontée spectaculaire au classement pour finalement nous qualifier pour la phase finale. Lors de l’ultime match, nous avons battu l’AS Monaco (3-0) après avoir beaucoup souffert en première mi-temps. Je tiens d’ailleurs à féliciter notre gardien de but Pierre Ouvry qui avait réalisé un match d’anthologie. Lorsque nous avons soulevé le trophée, nous avons tous éprouvé un sentiment de fierté. Remporter un titre avec le maillot du Paris Saint-Germain, c’est tout simplement fantastique ! »

Tu as participé à l’UEFA Youth League. Cette compétition a-t-elle une saveur particulière pour tous les Titis ?

« Cette compétition est un peu la Ligue des Champions des jeunes. Chaque joueur est impatient d’y participer ! Disputer ces matches européens contre le Bayern Munich, le FC Barcelone ou bien l’Ajax Amsterdam m’a appris l’exigence du haut niveau. L’atmosphère qui règne autour de ces rencontres, nous permet de faire face à la pression très tôt dans notre carrière. Il y a les caméras de télévision, les photographes, le public… c’est un tout ! Lorsqu’on joue à l’extérieur, on a le privilège de voyager avec l’équipe professionnelle. C’est l’occasion d’échanger quelques mots avec eux, de prendre des conseils. C’est génial à vivre pour tout jeune du club ! »

Repenses-tu parfois à ton but inscrit contre le Bayern Munich ?

« Oui, souvent. Rien que le fait d’évoquer ce moment me rend nostalgique ! C’était lors de mon tout premier match en UEFA Youth League. J’avais remplacé Lorenzo Callegari peu avant l’heure de jeu et sur un de mes premiers ballons, j’ai égalisé sur une belle passe de Moussa Diaby. Je revois cette frappe du pied gauche comme si c’était hier… Faire trembler les filets au Camp des Loges avec le maillot rouge et bleu, c’est magique ! Voilà pourquoi je serai le premier supporter des Titis lors de leur campagne 2022-2023. Impossible n’est pas Titi ! »

Depuis ton départ du club en 2019, tu évolues aux Émirats Arabes Unis. C’est d’ailleurs là-bas que la Paris Saint-Germain Academy vient d’ouvrir sa dernière école de football. Comment cela se passe-t-il pour toi ?

« Après avoir été formé au Paris Saint-Germain, j’ai signé au Al-Aïn FC, l’un des plus grands clubs d’Asie. Les installations sont magnifiques et les supporters sont très enthousiastes. C’est avec ce club que j’ai pu réaliser mes débuts professionnels, en compagnie d’un autre ex-Titi Omar Yaisien. Les dirigeants étaient exigeants avec nous car il y a un quota qui limite le nombre de joueurs venant de l’étranger. Il faut donc être performant tout de suite. J’ai été prêté lors de ma seconde saison au Al-Dhafra FC, toujours en première division, afin d’acquérir davantage de temps de jeu. J’y ai inscrit mon premier but en pro. Malheureusement, ma joie fut de courte durée car je me suis fait opérer une semaine après d’un pneumothorax. Je me suis retrouvé onze mois sans pouvoir jouer au football. Ce fut une épreuve difficile à vivre. J’avais perdu confiance en moi. Le fait de pouvoir rentrer en France m’a beaucoup aidé, car mes proches ont été d’un grand soutien. »

Tu défends dorénavant les couleurs du Fujaïrah SC. As-retrouvé toutes tes sensations ?

« Al-Aïn ne m’a pas conservé. J’ai signé en janvier dernier au Fujaïrah SC, qui fut entraîné dans le passé par un certain Diego Maradona ! Le club est descendu en deuxième division il y a deux ans. L’objectif est bien évidemment de retrouver l’élite du football émirati. J’enchaîne les matches, c’est le principal. Cette période délicate m’a rappelé que le plus important était le temps de jeu. Le simple fait d’enfiler une paire de chaussures à crampons suffit à mon bonheur. Courir sur la pelouse le décuple encore plus. Actuellement, nous sommes en stage en Serbie pour préparer la reprise du championnat qui a lieu le 10 septembre prochain. Nous allons tout faire pour jouer la montée en première division. »

Tu a appris le football à l’AS Bondy comme un certain Kylian Mbappé. Quels conseils peux-tu donner à tous les jeunes Franciliens désireux de devenir footballeur professionnel ?

« La réussite de Kylian ne s’est pas construite en un jour, comme celle de n’importe quel autre footballeur professionnel. Je m’étais donné les moyens de parvenir à intégrer le Centre de Préformation du Paris Saint-Germain en travaillant sérieusement à chaque entraînement. J’ai toujours été attentif à tous les conseils que me donnaient mes éducateurs, ainsi que mes parents. L’école ne doit pas être mise de côté. Par exemple, j’ai besoin de communiquer en anglais avec mes coéquipiers actuels. Il est donc important d’être sérieux sur comme en-dehors du terrain, pour acquérir un bagage complet. Il faut être déterminé et motivé continuellement. Pour preuve, j’ai connu des hauts et des bas, mais j’ai su me relever. D’ailleurs, j’espère bien revenir jouer en Europe. À bon entendeur ! »

PROFIL :

Date de naissance : 15 janvier 2000
Lieu de naissance : Le Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis)
Poste : milieu offensif
Clubs successifs : AS Bondy (2005 à 2009), Villemomble Sports (2009 à 2010), AS Bondy (2010 à 2013), Paris Saint-Germain (2013 à 2019), Al-Aïn FC (2019 à 2021), Al-Dhafra FC (2020-2021, prêt), Fujaïrah SC (depuis janvier 2022)
Palmarès avec les équipes de jeunes du Paris Saint-Germain : champion de France U17 (2017)