[News-Anciens] Isaac Hemans Arday (SO Cholet/N1) : « La tournée en Chine avec le PSG fut fantastique à vivre »

Publié le

Direction le Maine-et-Loire pour prendre des nouvelles d’Isaac Hemans Arday (23 ans) qui est prêté par le PSG cette au SO Cholet (N1), suite à la suppression de l’équipe réserve.

Le défenseur latéral gauche né à Accra (Ghana) revient en exclusivité pour LTDPSG sur les raisons de son prêt mais surtout sur ses premiers pas en N1.

Confinement dû au COVID-19

« Je suis à Lyon, avec mes proches. C’est un peu compliqué mais on fait avec. Je reste à la maison pour lire ou bien regarder des séries. J’en profite également pour me maintenir en forme en faisant du footing. »

Tournée en Chine avec le PSG

« Ce fut une très belle expérience lors de laquelle j’ai appris plein de choses. A l’issue de ce stage, le coach m’a clairement avoué qu’il lui serait difficile de faire appel à moi. Sportivement le club m’a conseillé d’être prêté étant donné que l’équipe réserve avait été supprimée. »

Revue de Presse-Pros] Isaac Hemans Arday, du foyer pour mineurs ...

Signature au SO Cholet

« Le SO Cholet me suivait depuis un moment. Le staff m’a proposé un prêt sans faire d’essai. J’ai donc signé pour une saison. Il me restera encore un an sous contrat avec le PSG. »

Intégration au SO Cholet

« On m’a très bien accueilli. Je connaissais plusieurs joueurs que j’avais connu lors de ma formation à l’OL. Sur le plan footballistique, j’ai vite intégré le XI type (ndlr : 14 matches en N1), même si je sortais de cinq semaines d’absence pour cause de blessure. Je n’ai pas ressenti de pression particulière du fait que j’arrivais du PSG. C’est normal que le staff souhaite me voir tirer l’équipe vers le haut. Pour se faire, je m’impose une certaine exigence pour ne pas tomber dans la facilité. »

Résultats du SO Cholet

« C’est à la fois une bonne et une moyenne saison. Avant l’hiver, nos résultats n’étaient pas trop mauvais, puis nous avons ensuite enchaîné une longue série de matches sans victoire (ndlr : 8 rencontres)…Nous occupons la 12e place du classement avec 5 points d’avance sur le premier relégable. Pourtant, nous développons un bon football mais il manque un petit truc pour arracher la victoire. »

Découverte du N1

« Il y a un vrai écart avec le N2. Tout va plus vite dans le jeu. La prise d’informations est primordiale pour anticiper sur son adversaire. C’est plus costaud physiquement, plus fort techniquement, plus intelligent tactiquement… »

DSC_8163x.JPG

Meilleurs souvenirs au PSG

« Forcément la tournée en Chine avec les Pros l’été dernier. Elle m’a permis de grandir en tant qu’homme mais aussi en tant que footballeur. Plus tu joues avec eux, plus tu progresses, c’est logique ! C’était fantastique à vivre. En plus, j’ai marqué un penalty face à l’Inter Milan ! Je ne vous explique pas la pression ! (rires) Une fois que j’ai marqué, j’étais soulagé à un point ! C’était pas n’importe quel club en face, avec Handanovic en face de moi… »

Suppression de l’équipe réserve du PSG

« Ce fut difficile à vivre car personne ne s’y attendait. Certes, il me restait deux ans de contrat encore avec le PSG, j’étais peut-être le moins à plaindre. Mais ça m’embêtait vraiment pour mes coéquipiers qui se retrouvaient sans issue sur le moment. Certains avaient même refusé des propositions de clubs en pensant rempiler avec le PSG en N2… »

Revealing media for hashtag #hemans , showing saved images ...

La saison du PSG

« Cette équipe me fait vibrer. J’ai toujours été supporter du PSG ! Je le serai à vie ! Je regarde tous les matches, j’espère d’ailleurs en jouer à nouveau avec eux à l’avenir. C’est mon principal objectif. Pour l’heure je me focalise sur ma saison, je travaille dur et on prendra le temps de discuter de tout cela en temps voulu. Je me donne à fond d’abord pour le SO Cholet. »

Mot de la fin

« Restez à la maison ! Le football me manque, c’est vrai. C’est une situation compliquée à vivre, car nous n’avons aucune idée sur la fin de cette crise. Mais il faut surtout avoir une énorme pensée pour toutes les personnes qui oeuvrent dans les hôpitaux. Là est l’essentiel ! »