[News-Anciens] Mickaël Hervé (AS Prix-lès-Mézières/N3) : « L’après PSG est compliqué, il y a beaucoup d’obstacles »

Publié le

Direction les Ardennes pour prendre des nouvelles de l’ex-Titi Mickaël Hervé (24 ans) qui évolue à l’AS Prix-lès-Mézières (N3) depuis juillet 2019.

Le milieu de terrain né à Clamart (92) revient en exclusivité pour LTDPSG sur ses années vécues sous le maillot du PSG (2009 à 2017), mais également sur sa saison auréolée d’un beau parcours en Coupe de France.

Son confinement du au COVID-19

« Au début c’était compliqué du fait de devoir arrêter la saison brusquement. Mais je me suis bien adapté en me faisant un programme sportif avec des footings, du renforcement musculaire et des entraînements avec ballon. A part le sport, je joue à la play, je regarde la télé et je me repose. »

Sa saison sur le plan perso

« C’était une bonne saison qui m’a permis de bien revenir dans le circuit. J’ai eu la confiance du club, j’étais titulaire à chaque match (ndlr : 12T+1B en chpt) ce qui m’a redonné du rythme et le plaisir de jouer et surtout de gagner des matches. Et j’ai la fierté d’avoir marqué le but du 2-1 contre Quevilly (N1) en Coupe de France dans un match assez serré qui nous a qualifié pour les 32ème de finale. »

Sa saison sur le plan collectif

« C’est une équipe de Coupe de France qui l’a encore montré cette saison en allant jusqu’en 16ème de finale. On a remporté plusieurs victoires contre des équipes plus fortes que nous sur le papier (Sedan, Quevilly). Et en championnat, on a fait une belle saison, en terminant 3ème au classement et en enchaînant de belles prestations. »

Son avis sur l’arrêt des compétitions

« C’est regrettable parce que la saison était bien lancée et c’est forcément décevant de ne pas aller au bout d’une saison mais au niveau sanitaire c’était la meilleure chose à faire parce qu’il y avait trop de risques. »

Son après PSG

« Après le PSG ça a été compliqué, il y a eu beaucoup d’obstacles, mais j’ai toujours su rebondir et je ne lâche rien tant que je n’ai pas atteint mon objectif. »

Ses grands moments au PSG

« Mes grands moments ? Ma première grosse victoire en 2012 lors du Tournoi au Qatar, terminer finaliste l’année d’après et jouer la Youth League aussi, une opportunité d’affronter des gros clubs (Barcelone, Juventus, Fluminense, Real Madrid). On était un vrai groupe ce qui fait qu’il y a eu tellement de bons moments, ça a vraiment été de belles années ! »

Ses moins bons moments au PSG

« Forcément mes blessures qui m’ont bloqué pendant plusieurs mois, même si ça fait partie du foot. Je n’ai pour autant aucun regret, je continue d’avancer même si tout n’a pas été parfait. »

L’image contient peut-être : 15 personnes, personnes souriantes, personnes debout et plein air

Son avis sur le PSG actuel

« Ça a pas mal changé, j’ai vu qu’il y avait beaucoup de jeunes qui signent pro. C’est une bonne avancée, ce n’était pas le cas à mon époque. Et je suis très fier de voir des jeunes du centre évoluer en pro comme Kimpembe, Dagba, Kouassi ou encore Aouchiche. »

Ses conseils pour les Titis actuels

« De bosser dur, même s’il y a des obstacles et des échecs, de ne pas s’arrêter à ça et de ne vraiment rien lâcher car dans le foot ça peut aller très vite. »

Son mot de la fin

« Les Titis toujours au top pour l’actualité ! »