[News-Anciens] Mory Diaw (FC Lausanne-Sport/D2-Sui) : « On m’a collé une étiquette de petit con, j’ai pris une claque, mais je n’ai pas lâché ! »

Publié le

Direction la Suisse pour prendre des nouvelles de l’ex-Titi Mory Diaw (26 ans) qui évolue au FC Lausanne-Sport (D2) depuis juillet 2019.

Le gardien de but né à Poissy (78) revient en exclusivité pour LTDPSG sur ses années passées sous le maillot du PSG (2009/2015), mais également sur son après PSG qui n’a pas été comme un long fleuve tranquille…

Confinement du au COVID-19

« Tout va bien pour moi et mes proches, Dieu merci. Je suis resté ici en Suisse avec ma femme. Je suis rentré à la fin du confinement pour quelques jours à Paris voir ma famille et je suis revenu à Lausanne car on a repris l’entraînement depuis lundi. Je m’occupais comme je pouvais, on avait un programme avec le club. Je faisais un peu de sport, j’ai regardé quelques séries, avec ma femme j’ai un peu cuisiné, je m’occupais pour ne pas être dans une routine et compter les jours ! Au final tout s’est bien passé, c’est le principal. »

Sa saison sur le plan individuel

« Je suis de retour dans le monde professionnel après avoir pas mal galéré. Je suis numéro deux pour le moment, je fais le maximum pour avoir le max de temps de jeu. J’ai joué les matches de la coupe de Suisse où l’on est encore en lice. Je bosse bien pour pouvoir avoir le plus de temps de jeu possible. »

Sa saison sur le plan collectif

« Sur le plan collectif, tout se passe bien. Je suis arrivé dans un groupe qui se connaît déjà très bien, un groupe pétri de jeunes talents ! On m’a très bien accueilli ici. Actuellement, nous sommes en tête au classement avec 15 pts d’avance, il reste 13 matches à disputer. On est qualifié pour les 1/4 de finale de la coupe de Suisse, c’est donc une bonne fin de saison en perspective. A nous de continuer le boulot que l’on a bien fait jusque-là. »

fc iliria solothurn – ls, l'apres-match

Son avis sur l’arrêt des compétitions

« Mon avis sur l’arrêt des compétitions est que c’est tout à fait normal ! La santé prime avant tout. Maintenant pour moi je pense que si la santé des joueurs n’est pas mis en cause et que tous les voyants sont au vert alors on peut continuer comme ils l’ont fait en Allemagne, avec des règles strictes et précises. Je pense que si tout le monde respecte, il y aura pas de problème je l’espère en tout cas. C’est sûr que jouer à huis clos n’est pas idéal pour nous les joueurs, mais au vu du contexte actuel je pense que l’on devra s’y faire pendant un moment. »

Son après PSG

« Mon après PSG a été très compliqué comme tout le monde le sait si bien, avec notamment les histoires que j’ai eues pas rapport aux réseaux sociaux. De base, je devais prolonger mon contrat avec le PSG car tous les voyants étaient au vert, puis il y a eu cette fameuse histoire qui a tout stoppé. Mais c’est la vie, on a toujours à apprendre. Du coup, je suis allé au Portugal (CD Mafra) puis en Bulgarie (Lokomotiv Plovdiv).

La rédemption de Mory Diaw | TLM Sen Foot

Ensuite, j’ai fait un essai à Leeds où je devais signer mais ça ne sait pas fait dû au changement de propriétaire qui au dernier moment a tout fait capoter. Honnêtement ça m’a mis un gros coup au moral, du coup j’ai fait plus d’un an sans club, c’était dur mentalement mais j’ai continué à m’entraîner avec le soutien de ma famille et de mes quelques vrais amis qui m’ont soutenu pour ne pas lâcher.

Du coup, j’ai fait des essais dans pas mal de clubs pour pouvoir rebondir, je me suis retrouvé dans un club de D1 irlandaise où le staff m’avait proposé un contrat. A ce moment-là, j’avais plusieurs clubs qui me voulaient, dont celui en Irlande, une équipe en D1 écossaise et certains clubs dans les pays comme l’Iran où sans ne rien cacher j’allais prendre un bon paquet d’argent pour 18 mois de contrat, et un club en D4 Suisse. Après avoir consulté ma famille, j’ai opté pour ce club en Suisse (FC United Zürich) où je me suis dit : « J’y vais, je donne tout en espérant rebondir dans un meilleur club en Suisse ou ailleurs. » Honnêtement, je me suis dis c’est soit ça ou soit j’arrêtais le foot et je vais travailler en étant proche de ma famille et jouer dans le club de ma ville à Poissy qui évolue en N2.

https://www.sofoot.com/IMG/img-1-1443022567_700_440_center_articles-alt-201486.jpg

Sachant que j’ai signé en décembre, j’avais 6 mois pour tout arracher et c’est ce que j’ai fait ! Je me suis mis dans ma bulle pendant 6 mois. J’étais avec un ami que je considère comme mon petit frère maintenant, Hamza. Il y est pour beaucoup si je n’ai pas lâché, aujourd’hui lui et son petit frère Reda ont été de véritables soutiens sur le plan moral. J’ai fait le boulot 6 mois et après le dernier match je reçois un appel et on me dit que Lausanne Sport avait besoin d’un gardien. J’y ai effectué un essai de 3 jours et ce fut concluant. J’y suis maintenant depuis l’été dernier. »

Ses meilleurs moments au PSG

« Il y en a tellement ! Mes deux années en pro, c’était exceptionnel sachant que pendant ces deux années on a tout gagné en France ! C’était exceptionnel de s’entraîner avec ces grands joueurs, ça ne peut être que bénéfique pour un jeune issu du centre de formation. J’ai énormément appris et cela me sert dans ma vie de tous les jours dorénavant. La vie nous donne des amis, le football nous donne des frères, on a créé une réelle amitié avec Adrien (Rabiot) et Mike (Maignan), et quand je vois là où ils sont aujourd’hui ça me fait super plaisir. »

mike maignan | Tumblr

Ses moins bons moments au PSG

« C’est clairement la façon dont mon histoire avec Paris s’est finie, mais c’est la vie j’ai beaucoup appris et derrière chaque mal il y a un bien ! Le problème c’est qu’après ça on ne m’a pas jugé sur mes qualités mais seulement sur l’extra foot et on a commencé à me mettre une étiquette de petit con qui fou la « merde », mais les joueurs que j’ai pu côtoyer le savent et LTDPSG sait aussi comment je suis vraiment… »

Ses éventuels regrets

« Des regrets ? Non, aucun ! Avoir des regrets ne rime à rien, ce qui est fait est fait, on ne peut pas revenir en arrière. J’ai pris des bonnes claques et j’en ai tiré que des bonnes leçons. »

Son avis sur le PSG actuel

« Ce que je peux dire sur le PSG actuel, c’est que ce virus est arrivé au très mauvais moment. Après le match retour contre Dortmund, j’ai vu qu’avec cet état d’esprit cette année en ligue des champions ils auraient pu faire de bonnes choses, mais c’est la vie. Quand je vois un « Presko » solide comme ça et présent lors de ce genre de match, je ne peux qu’être fier de lui. On est arrivés en pro au même moment et voir comment il a évolué c’est génial ! Je suis tous les matches de Paris en tant que supporter et je ne leur souhaite que du positif tout le temps. »

Mory Diaw : les tweets embarrassants d'un jeune joueur du PSG

Ses conseils pour les Titis actuels

« Si je peux donner un conseil aux Titis actuels, c’est surtout hors foot. Sur le terrain tout le monde sait ce qu’il doit faire, mais en dehors c’est de faire attention avec qui on traîne parce que les soi-disant potes d’aujourd’hui quand tout va bien ne seront pas ceux de demain quand vous aurez un petit problème ou quand vous serez dans la « merde », donc faites attention à votre entourage. »

Son mot de la fin

« Mon mot de la fin, il est pour toi Nyto et LTDPSG. J’ai vu évoluer le site des Titis comme tu m’as vu évoluer depuis mon arrivée et c’est exceptionnel le boulot que tu fais. Continue comme ça et à bientôt à Lausanne, je t’attends ici, bisous mon fréro. »

MUSÉE DES TITIS - Les Titis du PSG