[News-Anciens] N1 : Bilan des ex-Titis du PSG à mi-saison

Publié le

Vingt-quatre anciens Titis ont pris part à la première partie du championnat N1 pour cette saison 2020/2021. Il s’agit du plus grand total de joueurs réunis au 3e échelon national, lors des 10 dernières années écoulées ! Un championnat que nous suivons assidûment comme chaque année.

LTDPSG vous propose un bilan à date, réalisé par « Coach Nyto » (Président-Fondateur de l’Association).

(Légende : J = Joués, T = Titulaire, R = Entré en jeu, B = But, CJ = Carton jaune, CR = Carton rouge)

Evaluation joueur par joueur

Kévin Yoke (Le Mans FC) : 5J (5R) – Il est passé le temps d’un été de l’équipe B du PSG (N3) au N1 ! Sacré pari des deux côtés…L’attaquant sait qu’il aura très peu d’opportunités pour convaincre, mais c’est une expérience toujours bonne à prendre ! Régulièrement convoqué, il est entré en jeu une fois sur deux en moyenne jusqu’à mi-octobre, puis plus rien…

Olivier Veigneau (Le Mans FC) : 9J (8T+1R+2CJ) – Après avoir joué en pro à Monaco, Duisburg (All), Nantes et Kasimpasa (Tur), le latéral gauche de 35 ans vient clôturer une très belle carrière. Son expérience sera d’un soutien sans faille pour ce club à la recherche de sa gloire d’antan. Si les Sarthois restent sur une série de 6 matches sans défaite, avec seulement 3 buts encaissés, « Olive » y est pour beaucoup.

Anderson Banvo (Annecy FC) : 5J (4T+1R+1CJ) – Après une saison réussie au FC Martigues (7 buts en N3), le promu Annecy l’a recruté pour former un duo avec l’ex-pro Anthony Le Tallec. Mais une blessure à l’orteil, puis ensuite à la cuisse lui ont coûté sa place. Espérons que le début d’année 2021 soit plus glorieux pour ce joueur si généreux dans l’effort.

https://cdn-s-www.ledauphine.com/images/28911DAF-E984-4E5B-BF36-2D5261F1A6B2/NW_raw/photo-le-dl-richard-favre-1598367598.jpg

Stéphane Lambèse (US Orléans) : 14J (14T+4CJ) – Il a découvert la L2 la saison passée avec l’USO, lors d’une saison ponctuée par une rétrogradation. Malgré cela, il est resté titulaire dans le couloir droit. Une petite boule de nerfs à la fine technique qui va être importante dans l’opération remontée.

Fahd El-Khoumisti (US Orléans) : 15J (3T+12R+3B+1CJ) – Prêté au Puy (N1) la saison passée (5 buts en 15T), Fahd est revenu à l’USO dans la peau d’un joker. Son faible temps de jeu n’étant pas évident à vivre, il a décidé de rejoindre l’US Concarneau (N1) cette semaine.

Yohan Demoncy (US Orléans) : 13J (11T+1B+1CJ) – Malgré ses 65 matches en L2 avec l’USO, Yohan n’a pas démarré la saison dans la peau d’un réel titulaire. Aligné d’entrée une fois sur deux, il fut souvent perçu comme le fusible idéal pour faire tourner l’effectif en cas de défaite. Mais le soldat a du répondant et a convaincu son coach de lui faire confiance.

Archives des fahd el-khoumisti - Les Titis du PSG

Arnaud Luzayadio (US Orléans) : Aucune apparition – Seulement 3 entrées en jeu la saison passée en L2, et puis c’est tout… Le latéral droit vit une saison très difficile dans le Loiret. Objectif : trouver un nouveau challenge lors du mercato hivernal. Un peu navrant, surtout après avoir signé son premier contrat professionnel avec l’USO. Recruté sous Antar Yahia, il fut une victime collatérale de l’éviction de ce dernier en novembre 2019.

Alliou Dembélé (Stade Lavallois) : 14J (14T+1B-5CJ) – Le milieu de terrain au 123 matches en L2 est d’un apport inestimable pour le Stade Lavallois qui en a fait son capitaine dès son arrivée la saison dernière. A 32 ans, il est le doyen d’une très jeune équipe qui se positionne comme un véritable outsider pour la montée en L2. Nul doute qu’Alliou saura trouver les bons mots pour motiver ses troupes. Un vrai meneur d’hommes !

Stéphane Veron (US Créteil) : 16J (16T-1CJ) – Le gardien de buts qui compte plus de 100 matches en N1 réalise le meilleur début de saison de sa carrière, avec seulement 11 buts encaissés, synonyme de meilleure défense du championnat ! Il vit actuellement une seconde jeunesse du haut de ses 34 ans, avec qui sait une accession en L2 ? Son expérience est inestimable pour le club Cristolien. Mérité.

Kévin Farade (US Créteil) : 14J (11T+3R+3B+3CJ+1CR) – Auteur de 13 buts la saison passée en N2 avec Bobigny, l’attaquant retrouve le N1 mais pas avec la même réussite. Un doublé contre le Stade Briochin comme principal fait d’armes. Sa débauche d’énergie reste cependant indispensable pour user les défenses adverses.

KÉVIN FARADE EST VOTRE HOMME DU MATCH FACE AU STADE BRIOCHIN – USCL

Timothée Taufflieb (FC Villefranche) : 14J (12T+2R-6CJ) – La valeur sûre ! Bien que son équipe soit en difficulté (16e, premier relégable), son apport dans la zone de vérité est très précieux. Plus passeur que buteur cette année, il possède une grande cote auprès du staff mais aussi auprès de ses coéquipiers. Il sera l’un des hommes du maintien à coup sûr…

Romuald Lacazette (FC Villefranche) : 8J (4T+4R+1CJ) – Recruté après une saison blanche, l’ex-Titi tente de relancer sa carrière qui était à l’arrêt. Ce milieu défensif si volontaire dans l’effort s’est frayé un chemin vers le XI type, étant donné la situation sportive chaotique de son équipe… Aligné à 4 reprises en décembre, il s’est véritablement montré à son avantage participant au succès sur le terrain d’Avranches (2-1) pour clôturer l’année 2020. « Romu » is back !

Martin Mimoun (FC Villefranche) : 4J (1T+3R) – Arrivé cet été des Herbiers en tant que recrue phare, le milieu en manque de temps de jeu a été libéré par le club caladois en octobre dernier ! Son aventure sous les couleurs du FCVB n’aura donc duré que quelques mois, le temps de quatre rencontres de National. Dans un secteur de jeu bien garni, il n’aura pas réussi à gagner la confiance du coach basque, Alain Pochat. Il est toujours à la recherche d’un nouveau challenge.

Nakibou Aboubakari (Stade Briochin) : 12J (9T+3R+3CJ) – L’international Comorien est le véritable métronome de l’équipe Bretonne. Utile à la récupération comme à la dernière passe, sa polyvalence fait de lui un élément indispensable. Titulaire partout où il passe. Respect.

Nakibou Aboubakari, milieu de terrain du Stade briochin.

Devon Romil (Stade Briochin) : 14J (7T+7R+2B+1CJ) – Après une carrière ralentie par les grosses blessures, l’agitateur de défense retrouve le sourire en Bretagne. Cette saison, l’ailier droit bénéficie de la confiance de son entraîneur. Souvent titularisé en fin d’année, il n’est pas avare d’efforts sur le terrain manquant parfois de lucidité au moment de conclure devant le but. Mais c’est en enchaînant les matches qu’il retrouvera son efficacité d’antan.

Harold Voyer (USM Avranches) : 11J (11T-3CJ) – C’est l’une des révélations en N1. Après une saison où il s’est relancé en jouant le rôle de grand-frère au sein de l’équipe B du RC Lens, Harold a débuté l’actuel exercice avec une quatorzaine pour cause de test positif au Covid-19, ce qui n’a pas terni pour autant ses ambitions. Un roc indéboulonnable dans l’axe de la défense !

Samuel Essende (USM Avranches) : 15J (10T+5R-4B-3CJ) – Meilleur buteur du club de la Manche, Samuel évolue enfin dans la peau d’un titulaire. Il s’agit pour l’heure de son meilleur total de buts inscrits sur une saison depuis qu’il joue chez les séniors. Rien d’étonnant quand on connaît le bourreau de travail qu’il est !

Mercato-N2] Samuel Essende rejoint Lorenzo Callegari à Avranches (N1) - Les  Titis du PSG

Anthony Beuve (USM Avranches) : 4J (4T) – Titulaire inamovible depuis son arrivée à l’USMA en 2014, le gardien de but fut écarté en début d’exercice à cause d’une opération au genou. En concurrence avec Brice Cognard, venu en renfort de l’AS Poissy et qui a réalisé un excellent début de saison, Anthony a finalement retrouvé sa place ces dernières semaines.

Steven Séance (USM Avranches) : 7J (6T+1R+1B+3CJ) – Après plus de six mois sans jouer, le défenseur central de l’US Avranches (National, Manche) a retrouvé la compétition début octobre. Après un match difficile contre Annecy (défaite, 1-3), il avait réagi en ouvrant le score face à Quevilly-Rouen (victoire 4-1). Il a retrouvé toute sa confiance et sa détermination pour ne plus sortir du XI type.

Samuel Guibert (SC Bastia) : 8J (6T+2R+1B+3CJ) – Titulaire la saison dernière, le stoppeur fut davantage dans la rotation d’effectif. Malgré les bons résultats de son équipe, il a de nouveau retrouvé sa place pour finalement s’y imposer jusqu’à la trêve hivernale. Bel exemple d’abnégation.

Kévin Schur (SC Bastia) : 15J (14T+1R+3B+4CJ) – Titulaire indiscutable, le trentenaire galope sur le front de l’attaque comme à ses 20 ans. Un tempérament qui plaît au peuple Corse, une totale réussite qui devrait être récompensée d’une prolongation en cas d’accession en L2. Sous-côté ces dernières années.

Kévin SCHUR | Sporting Club Bastia

Jordan Pierre-Charles (SC Lyon) : 11J (11T+2B+1CJ) – Assurément l’un des meilleurs spécialistes au poste de latéral gauche, qui apporte toute son expérience malgré la place de lanterne rouge de son équipe. Comme habituellement, il perpétue « sa » tradition en faisant trembler les filets adverses. Latéral moderne !

Makan Traoré (FC Bastia-Borgo) : 3J (2T+1R+T) – Maillon fort la saison passée, Makan n’entre plus dans les plans de son coach. Les résultats en dents de scie de son équipe pourrait toutefois lui permettre d’apparaître de nouveau sur le flanc gauche défensif, à l’image de sa titularisation face à Laval lors du dernier match de son équipe en 2020.

Alexis Giacomini (FC Bastia-Borgo) : 16J (13T+3R+1B+5CJ) – Le feu follet Basque est l’une des plus belles surprises. Arrivé à l’été 2019 en Corse, il s’est imposé petit à petit comme un élément clé. Davantage passeur que buteur, il apporte toute sa fougue qu’on lui connaît à la récupération du ballon, parfois trop en atteste ses 5 avertissements reçus. Mention bien.

Classement National 1

Classement buteurs

Prochaine journée