[News-Anciens] Que devienTITI’l ? Harold Voyer (promo 1997)

Publié le

Harold Voyer est un pur Titi puisqu’il est né à Saint-Germain-en-Laye ! C’est donc tout naturellement qu’il tape ses premiers ballons au sein de la section amateurs du PSG en 2004 jusqu’en 2017.

Harold Voyer (PSG) | Arousa Futbol 7 | Flickr

Il gravit tous les échelons, jusqu’à intégrer le centre de préformation puis le centre de formation. Il devient champion de France U19 en 2016, sous la coupe de François Rodrigues. Il ne dispute qu’un seul match en UEFA Youth League, contre Middlesbrough le 24 février de la même année.

Aucune description de photo disponible.

Le défenseur axial (et latéral gauche) porte le maillot de l’équipe réserve en CFA lors de son ultime saison en Rouge & Bleu (7 matchs : 3T+4R). Une année tronquée par des blessures.

Image

Parallèlement, il devient international français (2 sél. en U16, 1 sél. en U19).

Laissé libre malgré un talent certain, il opte pour l’AS Poissy. Il dispute 49 rencontres avec le voisin Yvelinois en N2.

Afficher l’image source

Après le 78, direction le Nord et le mythique club du RC Lens en 2019, pour jouer le rôle de grand-frère au sein de l’équipe réserve (N2). Malheureusement, il n’est pas conservé à l’issue de la saison malgré de bonnes apparitions en défense centrale (14T).

Mercato-Anciens] Harold Voyer (RC Lens B) signe à l'US Avranches (N1) - Les  Titis du PSG

L’US Avranches attire décidément les anciens Titis ces dernières années. Ils étaient 6 cette saison à y évoluer récemment : Anthony Beuve, Steven Séance, Alec Georgen, Hicham M’Laab, Lorenzo Callegari et Samuel Essende. Harold Voyer a entretenu la tradition en rejoignant Avranches le 1er juillet 2020.

https://media.ouest-france.fr/v1/pictures/MjAyMTAzMjgxZGE1NGM2ZDdiZTI3YmM2NTZiYzU3NTFkZTI4MGQ?width=1260&height=708&focuspoint=50%2C25&cropresize=1&client_id=bpeditorial&sign=75e2b8bf5867ffb36ee62ff0be67eb6019ffa44a8008e08ab95d89a9fbe3eca7

Depuis son arrivée en Normandie, Harold a disputé 39 matches en N1. Titulaire indiscutable dans l’axe défensif, il devra se montrer décisif lors de cette seconde partie de saison afin d’aider son équipe à se maintenir (11e). Son contrat prend fin en juin prochain. A seulement 24 ans, le meilleur pourrait être à venir !

Non sans se faire peur, l'US Avranches obtient l'essentiel contre  Bastia-Borgo | Foot Normand