[News-Anciens] TitiPhone : 60 secondes avec… Bryan Goncalves (FC Versailles 78/N3)

Publié le

Un appel à un ancien Titi… 60 secondes pour lui poser un maximum de questions ! On reste dans les Yvelines, pour prendre des news du défenseur central Bryan Goncalves (promo 96).

LTDPSG : Salut Bryan’, comment va l’ex-Marseillais que tu es ?

BG : (Fou rire, pendant une bonne minute) « Salut les Titis ! Ca commence très fort ! Depuis mon passage avec la réserve de l’OM, tout va bien. Sans proposition concrète après avoir été laissé libre, j’ai rejoint le club de Houilles en R2. Je ne voulais pas arrêter le football, j’ai donc intégré une équipe de potes. Mais à un moment donné quand tu t’aperçois que tu peux encore évoluer à un bon niveau, les ambitions reviennent au galop. J’ai donc opté pour le challenge du FC Versailles en N3, il y a un mois. »

LTDPSG : Allez, on déclenche réellement les 60 secondes de notre rubrique, même si on y croit guère ! Comment t’es-tu retrouvé au FCV78 ?

BG : « Avec Houilles, nous étions dans le même championnat que la réserve du FCV78. Nous sommes allés nous imposer (1-0) là-bas. Ce jour-là, j’ai réalisé un très bon match. Solide défensivement et appliqué dans mes relances, de quoi attirer l’intérêt du staff local. Ils m’ont contacté pour me proposer de rejoindre leur projet. Je n’ai pas hésité une seule seconde ! J’ai d’ailleurs failli rejoindre la réserve du PSG avec qui je me suis entraîné à plusieurs reprises. Mais Versailles joue la montée, j’avais besoin d’un projet très ambitieux ! »

LTDPSG : Tu as intégré une équipe qui réalise un superbe parcours en coupe de France, pas trop compliqué d’arriver en cours de saison ?

BG : « Pour l’heure, je ne m’approprie pas du tout ce très beau parcours. Etant arrivé récemment, je n’ai joué que le dernier match. Mes coéquipiers ont travaillé durement depuis le début de la saison pour en arriver là ! Tout le mérite leur revient. Par contre demain (ndlr : ce samedi), nous disputons un match très important dans l’optique de la montée face au Racing. Notre principal objectif reste la montée en N2. La coupe de France reste du bonus, même si c’est beau à vivre ! »

LTDPSG : Bryan, la minute est déjà passée ! Toutefois notre dernier échange ne date pas d’hier ! Alors on s’accorde une prolongation… La plupart de tes coéquipiers de l’époque jouent en professionnel, n’est-ce pas trop frustrant ?

BG : « Au contraire, je suis très heureux pour eux, voire même admiratif. Ils ont bossé dur pour en arriver là ! Si je n’y suis pas, c’est que je n’ai sûrement pas fait tout ce qu’il fallait. Quand je vois Yakou (Meïté), Yohan (Demoncy), Fodé (Ballo Touré), Dylan (Batubinsika), Roli (Pereira De Sa) pour ne citer qu’eux, je me dis qu’ils le méritent tant ! Roli… Au PSG, c’était un crack. Ce fut difficile pour lui d’intégrer le groupe pro à l’époque, mais il a toujours mérité de jouer au plus haut niveau. Le voir entrer en jeu au Parc avec le FC Nantes m’a rendu très heureux. On a tous tissé des liens forts. C’est la famille ! »

LTDPSG : Jouons cartes sur table, qu’est-ce qui n’a pas joué en ta faveur pour signer un contrat professionnel ?

BG : « Avec du recul, je dois avouer ne pas avoir fait tout le nécessaire pour réaliser mon rêve. J’arrivais de l’Association PSG, je n’avais pas connu le cursus traditionnel d’un apprenti footballeur. Je me suis retrouvé du jour au lendemain, à disputer l’UEFA Youth League, à jouer des grandes affiches en U19 Nationaux et même à m’entraîner avec l’équipe professionnelle… A un moment donné, je n’avais plus les pieds sur terre, j’ai déconné. Surtout en ce qui concerne les tentations en dehors du terrain. Les soirées, les mauvaises fréquentations… Je n’étais plus assez « focus » sur le foot. J’ai dévié de la trajectoire en prenant trop la grosse tête, voilà tout. Je m’en veux terriblement, car je sais que j’avais le potentiel pour espérer mieux, même si rien n’est jamais fini ! »

Résultat de recherche d'images pour "bryan goncalves"

LTDPSG : Où as-tu réellement trouvé la force pour continuer à taper dans le ballon ?

BG : « Après mes passages au PSG, au Rodéo Toulouse (N3) et avec la réserve de l’OM, je me suis demandé si je devais continuer. Et la passion m’a vite rattrapé, tout simplement parce que je joue au football depuis mon plus jeune âge. Je n’ai pas souhaité me lamenter sur mon sort. J’ai mis un temps de côté mon rêve de devenir footballeur professionnel. Je ne le cache pas, j’exerce des petits boulots en parallèle de ma licence Amateur, mais je vais me battre pour revenir dans le circuit ! »

LTDPSG : Que peut-on te souhaiter pour la 2e partie de la saison actuelle ?

BG : « Signer au FCV78 est un vrai pari pour moi. Je suis entouré de très bons joueurs mais un également de très bons entraîneurs qui connaissent le football. Je veux revenir à mon véritable niveau physique pour apporter encore plus à l’équipe. Evidemment, j’espère que l’on va monter en N2. La cerise sur le gâteau serait d’atteindre au moins les quarts de finale en coupe de France. Nous en sommes capables. Mes coéquipiers ont réalisé un excellent travail chaque week-end, ils méritent de vivre de grands moments en 2020. »

LTDPSG : Bryan, il est l’heure de se quitter… Tout d’abord on te remercie pour ta franchise, puis on te laisse reprendre ton activité, d’ailleurs on ne t’a pas dérangé ?

BG : « J’étais juste en pleine partie de console avec mon frère Adrien. Je ne suis pas devenu complètement casanier, mais je passe davantage de temps avec les miens. Avec le temps, j’ai appris à mieux m’entourer. Je ne sors plus pour sortir. Pour clore, un grand merci à Nyto, à toute l’Association des Titis du PSG, pour le soutien depuis tant d’années. Si je me suis livré ainsi, c’est que je suis conscient que ça peut servir aux Titis qui fréquentent actuellement le centre de Formation. J’ai moi-même été à leur place, aujourd’hui je sais ce que cela fait d’être de l’autre côté. Un seul conseil : restez concentrés sur le football ! Toutes les fioritures à côté ne servent à rien… »