[News-Anciens] Trey Vimalin (Stade de Reims FC/N2) : « Mon expérience vécue au PSG m’a rendu plus fort »

Publié le

Direction la Marne pour prendre des nouvelles de l’ex-Titi Trey Vimalin (19 ans) qui évolue au Stade de Reims depuis juillet 2019.

Le gardien de but né à Ancenis (44) revient en exclusivité pour LTDPSG sur sa saison actuelle, mais également sur ses grands moments vécus au PSG.

Confinement dû au COVID-19

« Pour ma part le confinement se passe bien, je suis resté chez moi à Reims. Je m’occupe en regardant des mangas, en prenant des nouvelles de mes amis, je suis beaucoup sur mon téléphone aussi où je surfe sur les réseaux sociaux. Mais je me maintiens également en suivant le programme qui nous a été donné par le préparateur physique du club. Honnêtement, c’est très frustrant ça vient mettre un coup d’arrêt à notre progression… Sincèrement je ne crois plus trop à la reprise des championnats, surtout avec l’annonce du Président lundi soir, mais on verra bien jeudi ce qui va être décidé ! »

Son départ du PSG

« Je m’y attendais un peu, surtout en ayant joué qu’une seule fois dans la saison, le staff m’a simplement fait comprendre qu’il ne comptait pas sur moi et qu’il fallait que je trouve un autre point de chute pour la saison à venir… Là où ça été un peu dur à encaisser c’est que j’avais la possibilité de partir en cours de saison mais le club ne m’a pas laissé partir. Je me suis alors dit que ça n’avait servi à rien de m’avoir “bloqué” pour au final me laisser partir comme ça. Mais honnêtement je n’avais plus la tête au PSG… »

Les Titis au PSG

« C’est très compliqué pour les Titis de s’imposer chez les pros, mais il y a toute de même des joueurs qui commencent petit à petit à le faire à l’image de Presnel Kimpembe ou de Colin Dagba avant sa blessure, plus récemment Tanguy Nianzou Kouassi montre qu’il peut lui aussi être présent lorsque l’on fait appel à lui, mais pour avoir joué avec lui depuis U12/U13 ça ne me surprend pas. Concernant le poste de gardien ça me semble très très compliqué, le seul Titi qui selon moi pouvait s’imposer au club est Alphonse Areola mais malheureusement ça n’a pas été le cas pour lui… »

Ses meilleurs moments au PSG

« La victoire à la Al Kass International Cup en 2018 restera mon plus grand moment vécu au club et plus particulièrement le 1/4 de finale face à Aspire Dreams. Ainsi que notre remontada face au RC Lens en U17, où nous avions gagné 4-3 après avoir été menés 3-0 à la mi-temps. »

Ses regrets avec le PSG

« Mes moins bons moments sont la défaite (3-0) en demi-finale des playoffs U17 face au Stade Rennais, ainsi que ma première année au centre où j’avais mis énormément de temps à prendre conscience des exigences d’un club comme le PSG. Mais je n’ai aucun regret ! »

Sa saison au Stade de Reims FC

« Ma saison actuelle avec le Stade de Reims se passe bien, même si je suis un peu dans la même situation qu’au PSG car je ne joue pas en réserve (ndlr : 1 match + 6 bancs) et qu’il n’y a pas de U19 nationaux car ils sont descendus, mais mon expérience vécue au PSG me permet d’être plus fort et d’en tirer le positif. »

La saison de son équipe

« Collectivement aussi ça se passe bien, l’équipe avait mal débuté la saison avec 3 défaites d’affilées mais on a su se remettre rapidement dedans pour enchaîner les victoires. Nous avons été là première équipe du championnat à tenir en échec le rival Sedan lors de la 13e journée alors qu’ils n’avaient encaissé aucun but et avaient gagné la totalité de leur matches ! Au classement nous sommes 4e et en étant aussi l’une des meilleures attaques de l’ensemble des groupes de N2. »

La disparition du médecin du SDR

« Je n’ai pas eu beaucoup de fois à le voir (ndlr : Bernard Gonzalez, médecin du club, a mis fin à ces jours, un suicide qui est directement lié au coronavirus), mais c’était une personne très sympa qui ne se prenait pas la tête et qui faisait son travail correctement. J’en profite pour présenter mes sincères condoléances à sa famille et à ses proches. »

Ses ambitions à 19 ans

« Mes ambitions à 19 ans sont de signer mon premier contrat professionnel, de gravir les échelons étape par étape pour pouvoir prétendre à jouer avec les professionnels quand mon heure aura sonné ! »

Son mot de la fin

« Je tiens à remercier l’Association des Titis du PSG pour le travail et la prise de nouvelles régulières depuis toujours. Je tiens aussi à remercier mes coéquipiers de la génération 2001 avec qui j’ai passé de très très bons moments. En espérant les revoir sur les terrains ! »