[News-Association] LTDPSG fête ses 13 ans : Les U17 mystifient l’OM (2011)

Publié le

Pour fêter ses 13 années d’existence, les membres actifs de l’Association ont souhaité donner la parole au Président-Fondateur (alias Nyto), gardien du temple depuis les années 90.

Pour se faire, l’exercice qui lui a été imposé ne fut pas des plus simples, puisqu’il dût lister les 13 moments forts (un par année) qui ont marqué la vie de l’Association, de sa création à ce début de saison 2019/2020.

Flashback rouge et bleu. 6e volet : l’année 2011.

A lire aussi – 20062007200820092010

Juin 2011 – Les U17 mystifient l’OM

Un an après les finales 2010 à Orléans, le PSG part une nouvelle fois à la conquête d’un doublé historique.

Moins dominateurs que l’an passé, les joueurs de Jean Luc Vasseur se qualifient pour les phases finales lors de la dernière journée sous l’impulsion d’Hervin Ongenda, auteur de 19 buts en championnat. Au cours du tournoi qualificatif, les jeunes Parisiens surclassent Troyes (2-0) puis Lens (3-1) et valident ainsi leur ticket pour la finale avant même de disputer leur troisième rencontre.

Les U17 s’offrent un Classico pour la finale !

De leurs côtés, les U19 Nationaux se hissent en demi-finale du championnat eux-aussi lors de l’ultime journée  après avoir pourtant compté jusqu’à quatorze points de retard sur le leader en février ! Les joueurs de David Bechkoura s’offrent une seconde finale consécutive grâce à une victoire logique face à Lorient (2-0) et des buts de Philzgérald Mbaka et Bastien Héry.

Les deux équipes se retrouvent à Tarbes pour tenter de remporter un doublé historique. Privés de Sorel Chemin, Jérémy Quéméner ou encore de Romuald Lacazette, les U17 Nationaux du PSG retrouvent Marseille, vainqueurs en 2008 et 2009.

Si le début de match est clairement à l’avantage des joueurs de la Capitale et l’ouverture du score d’Hervin Ongenda logique, l’expulsion d’Antoine Conte en fin de première période redistribue les cartes et les Olympiens profitent de leur supériorité numérique pour égaliser avant la mi-temps.

10e : Arrêt de Maignan devant Aloe sur un bon travail de Diop
21e : Suite à une faute de Aloe sur Banvo, Ongenda ouvre la marque sur coup-franc (tir puissant au premier poteau qui surprend Fabri qui avait anticipé le centre)

Hervin Ongenda


33e : En position de dernier défenseur, expulsion de Conte qui fait faute sur Bonelli
45e : Tête de Jobello repoussée par Maignan
45e +1 : Servi par Azouni, Diop égalise d’une puissante volée du droit

La seconde période est mémorable avec des Parisiens animés par un vrai esprit de sacrifice et un but salvateur d’Alexis Sainrimat, gravement blessé en début de saison.

82e : Alors que Marseille domine sans se créer de réelles occasions, Yaisien lance Sainrimat qui trompe Fabri d’un tir croisé.
87e : Diop percute sur le côté gauche et centre pour Azouni dont la tête frappe la barre…

Après deux échecs en finale, Jean-Luc Vasseur remporte enfin le titre de Champion de France U17 pour son dernier match au PSG.

Résultat de recherche d'images pour "psg champion de france u19 2010"

PSG – OM 2-1 (1-1)

Buts : Ongenda (21′) Sainrimat (81′) ; Diop (45’+1′)

Expulsion : Conte (33′)

PSG : Maignan – Ikoko, Conte, Bourdin (Diafat 90e+1), Lofanga – Rabiot, Bambock – Latour (Lambèse 61e), Yaisien (c), Ongenda – Banvo (Sainrimat 61e). Coach : Jean-Luc Vasseur.

OM : Fabri – Sam (Honoré 56e), Azouni (c), Aloe, Charles – Bangoura (Merhouni 86e), Abdullah, Diop – Santiago (Lo Iacono 78e), Bonelli, Jobello. Coach : Jean-Jacques Benoît.

Tenants du trophée, les U19 Nationaux font figurent de favoris à l’heure d’affronter Grenoble en finale.

Jean-Christophe Bahebeck

Malgré la blessure du capitaine Loïck Landre, héros de la demi-finale l’an passé, les jeunes Parisiens vont faire la différence dans le dernier quart d’heure par l’intermédiaire de Nicolas Rajsel puis de Philtzgérald Mbaka et offrir ainsi au PSG un incroyable doublé !

« On a fait le jeu, on a eu les occasions, je pense que la victoire est logique, a estimé David Bechkoura. Bien sûr que Bahebeck et Kebano ont déjà goûté aux joies de la L1. Mais, on le voit, ils ont faim de titre. On est vraiment heureux, c’est la réussite de tout un club. »

« C’est toujours un plaisir de remporter un titre, a confirmé Jean-Christophe Bahebeck. Je suis très heureux, c’est une énorme satisfaction. Je ne me voyais pas entrer en jeu au Parc des Princes cette saison. On m’a laissé ma chance à plusieurs reprises. J’ai essayé de faire le maximum et vais continuer la saison prochaine. »

PSG – GRENOBLE 2-0 (0-0)

Buts : Rajsel (77′) et Mbaka (79′)

PSG : Salomone – Sabaly, Samnick, Diarra, També – Héry, Mbaka, Kebano (Boccara 80e) – Kamghain (Rajsel 69e), Bahebeck, Honoré. Coach : David Bechkoura.

GF38 : Perrin – Aguilar, Dieng, Martorana, Di Stefano – Nicaise (Letare), Simon, Michel, N’Gando (Abie) – Bègue (N’Diaye), Bendahmane. Coach : Patrick Cordoba.

En remportant simultanément les titres de champion de France des moins de 17 ans et des moins de 19 ans, le centre de formation du PSG, souvent décrié, a confirmé les excellents résultats qu’il obtient depuis plusieurs années maintenant. Les U17 ont participé à leur quatrième phase finale consécutive, tandis que les U19 ont décroché le titre pour la troisième fois en six saisons. « On a vraiment des super gars, forts mentalement, s’est félicité le responsable du recrutement, Pierre Reynaud. Ils ont une énorme générosité. C’est extraordinaire pour le club et je remercie tous les gens qui bossent avec moi. Tout cela, c’est la récompense d’un long travail. »

Au lendemain du doublé historique U17/U19, le directeur du centre de formation du PSG, Bertrand Reuzeau, a fait part de sa satisfaction sur le site officiel du club : « Les deux catégories d’âge ont accompli quelque chose d’unique en s’imposant face Marseille et Grenoble. C’est une grosse réussite. Cela reflète la politique générale mise en place par le club, qui entraîne un épanouissement aussi bien pour les joueurs que pour les entraîneurs. […] Cela démarre dès la pré-formation, avec le recrutement dirigé par Pierre Reynaud. C’est tout un dispositif validé par la direction du club. Le travail réalisé depuis quelques saisons porte aujourd’hui ses fruits. […] Nous sommes [également] premiers en U14 et en U15. C’est la récompense du travail de plusieurs saisons, du recrutement aux techniciens efficaces qui s’occupent des jeunes. Les résultats sont là. On voit que, aujourd’hui, beaucoup de joueurs issus de la pré-formation ont évolué avec les pros, tels Sakho, Chantôme, Bahebeck, Landre… »