[News-Association] LTDPSG fête ses 13 ans : Emeute au CDL (2007)

Publié le

Pour fêter ses 13 années d’existence, les membres actifs de l’Association ont souhaité donner la parole au Président-Fondateur (alias Nyto), gardien du temple depuis les années 90.

Pour se faire, l’exercice qui lui a été imposé ne fut pas des plus simples, puisqu’il dût lister les 13 moments forts (un par année) qui ont marqué la vie de l’Association de sa création à ce début de saison 2019/2020.

Flashback rouge et bleu. Second volet : l’année 2007.

04 mars 2007Emeute au CDL

Après 8’36 de jeu, le match Paris SG – Red Star (CFA) a été arrêté par l’arbitre. Le PSG dirigé par Vincent Guérin menait 1-0 depuis moins d’une minute quand une bonne cinquantaine d’énergumènes ont envahi en courant, matraques et ceinturons à la main, la tribune où se trouvait une majorité de supporters du Red Star.

Résultat de recherche d'images pour "PSG RED STAR 2007"

Quelques secondes avant, un supporter du Red Star prévenait le banc de touche de l’arrivée de cette horde sauvage. « A peine le temps de se retourner, j’ai vu les premiers assaillants frapper des spectateurs et arracher les banderoles du Red Star. Des coups de pieds, de poings et de barres de fer ou bâtons télescopiques s’abattaient sur le crâne de spectateurs. Certains spectateurs étaient projetés au sol. Tout cela s’est passé en une ou deux minutes maximum. Les assaillants sont repartis aussi vite qu’ils étaient venus en courant, après leur méfait. Des scènes d’une violence extrême, impossible d’oublier ces images » nous témoigna à l’époque un membre du staff du club visiteur.

Résultat de recherche d'images pour "PSG RED STAR 2007"

Joueurs et arbitres sont restés de longues minutes sur le terrain, avant de regagner le couloir des vestiaires. Au bout d’une vingtaine de minutes d’arrêt de jeu, l’arbitre souhaite que le match reprenne.

Joueurs, staff technique et Bruno Davoine, président du Red Star repartent une nouvelle fois dans leur vestiaire et à l’unanimité décident de ne pas continuer le match, devant le manque évident de sécurité.

Les joueurs n’étaient plus en mesure de reprendre une partie de football. A cette époque, le terrain du Camp des Loges ne possédait pas de grillage de sécurité et le service d’ordre était inexistant au coup d’envoi du match.

Une vingtaine de policiers est arrivée après et a permis aux joueurs et supporters de regagner leurs voitures. Le Red Star avait pris ses responsabilités en ne reprenant pas le match.

Finalement le PSG a été déclaré vainqueur par forfait (3-0) mais a écopé d’un point de pénalité, tandis que le Red Star FC s’est vu enlever trois points.

Sur le plan comptable, le PSG conclut sa saison à la 13e place (+7 pts d’avance sur le premier relégable), tandis que le Red Star termina à la 10e place.

Heureusement, de tels incidents ne se sont plus jamais reproduits dans l’antre de nos rouge et bleu.

A lire – Part I (2006) : Première interview… avec un ex-Marseillais